Municipales à Firminy: Petit dit oui, Cukierman dit non sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Municipales à Firminy: Petit dit oui, Cukierman dit non

Date : 11/01/2020
Partager

Marc Petit est candidat pour sa propre succession à la mairie de Firminy. De son côté, la sénatrice de la Loire, Cécile Cukierman, ne se lance pas dans cette campagne de ces municipales 2020.

Dans La Tribune / Le Progrès, Marc Petit annonce qu’il est candidat pour un 3e mandat à la maire de Firminy, malgré sa condamnation à 6 mois de prison avec sursis pour agression sexuelle (en 2e instance) avant de se pourvoir en cassation. Marc Petit qui n’est soutenu par aucun parti après son éviction du Parti Communiste affirme que 400 Appelous ont adhéré à son comité de soutien. Il devra affronter Julien Luya pour la liste de droite "Union pour Firminy 2020", Christian Bourbon adhérent de LREM mais à la tête d’une liste « sans étiquette » et probablement une liste d’extrême droite. La sénatrice communiste de la Loire, Cécile Cukierman, a mis fin cette semaine aux rumeurs lors d’une interview dans l’émission "7 Mn Chrono" de TL7: elle ne mènera pas de liste communiste aux élections municipales de Firminy, préférant se consacrer à sa mission de sénatrice et d'élue régionale. C’est donc Anne-Sophie Putot (PC) qui conduira une large liste de gauche pour la mairie de Firminy.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...