Moto : 5 Altiligériens à la finale du championnat de France des rallyes sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Moto : 5 Altiligériens à la finale du championnat de France des rallyes

Date : 10/09/2017 | Mise à jour : 11/09/2017 09:46
Partager

Après sept épreuves disputées cette année, le championnat de France des rallyes routiers motos a connu son épilogue à l'occasion du rallye des côteaux ce week-end à Mauves, en Ardèche. Parmi les 135 engagés, Zoomdici a suivi cinq pilotes altiligériens.

Pour cette première édition du rallye des coteaux ces samedi 9 et dimanche 10 septembre 2017, les organisateurs ont proposé un parcours routier de 429 km comprenant deux spéciales d'un peu plus de 3 km chacune, parcourues plusieurs fois le jour puis la nuit. Les pilotes altiligériens du moto club Les Guidons vellaves y ont participé malgré des conditions climatiques très difficiles. Sept commissaires du club ponot avaient également fait le déplacement et étaient présents sur la 2ème spéciale.

Un premier podium pour Frédéric Guilhot et Anastasia Fachaux

"Le rallye a été physiquement éprouvant mais s'est bien passé", avoue le pilote de Vazeilles Limandre qui roule avec Anastasia Fachaux sur un side car Triumph sprint 955. Frédéric Guilhot laisse transparaître la joie d'être sur le podium pour leur 3ème rallye ensemble et confie : "On se retrouve 3ème en Side-cars, suite à l'abandon des leaders, c'est une très grosse surprise qui compense la météo humide".


Christian Reynaud prend toujours du plaisir

"C'était un très beau parcours avec deux spéciales très différentes, il y en avait pour tous les goûts et pour toutes les motos, même si la pluie avait rendu le revêtement très glissant par endroit", livre Christian Reynaud. Le pilote a connu une crevaison lente qui l'a retardé et lui coûte une pénalité d'une minute mais l'Espaviot avoue avoir pris du plaisir et repris confiance sur routes mouillées. On devrait le retrouver sur les rallyes l'an prochain.

Une chute inattendue pour Olivier Crespe


Olivier Crespe, quant à lui, a connu une chute inattendue dans un virage, ce qui l'a contraint à l'abandon. Heureusement, le pilote capitolien s'en sort sans grosses blessures. Il explique : "Je testais de nouveaux pneus et l'arrivée de la pluie me stressait, comme ça glissait beaucoup et que j'avais du mal à m'adapter à mes pneumatiques, j'ai préféré rester sur mes roues et oublier les temps". C'est lors du parcours de liaison, alors qu'il avait rattrapé un peu le temps perdu après un problème de compteur additionnel qu'Olivier Crespe, roulant un peu trop fort, a perdu le contrôle de sa moto. Il est parti tout droit sur un changement de direction. "Je trouve que le temps qu'on a pour rallier le paddock après la dernière spéciale est trop court et nous oblige à rouler au-delà de nos limites", laisse entendre le pilote. Heureusement, plus de peur que de mal pour le pilote de Saint-Julien Chapteuil qui remercie toute l'équipe d'assistance.

Un abandon pour les autres Altiligériens

Le rallye a été très compliqué pour Pierre Reynaud qui raconte :" Les conditions étaient très délicates et j'ai préféré arrêter avant de me faire mal mais je suis content d'avoir pu participer à cette finale avec les copains".
Loïc Bertrand, lui, avait profité de la météo pour se hisser à la 23ème place dans sa catégorie : "C'était un beau rallye et le mauvais temps a redistribué les cartes, la pluie m'a aidé, finalement avec beaucoup d'attention, je ne m'en sors pas si mal." C'est en apprenant la chute de son ami Olivier Crespe et ne connaissant pas l'état de ce dernier que Loïc Bertrand a décidé de stopper sa course pour aller rejoindre le groupe.


Un trophée en souvenir de "Gaston"

Après la remise des prix du championnat, Joëlle Courbon, l'épouse d'André Courbon, alias "Gaston", ancien président des Guidons vellaves (ayant trouvé la mort en moto l'année dernière), a remis un trophée souvenir à Bruno Schiltz, champion de France de rallye moto 2017.



I.H.


 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...