Moins de Tudip dès lundi 23 mars sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Moins de Tudip dès lundi 23 mars

Date : 20/03/2020 | Mise à jour : 21/03/2020 08:34
Partager

En début de semaine prochaine, les transports en commun de la cité ponote seront beaucoup moins nombreux. Et les plages horaires également réduites.

Les bus lavés très souvent

Le bus est désinfecté très régulièrement, et nettoyé avec une équipe dédiée. Pendant la période de confinement, la gratuité des transports est de rigueur afin d’éviter tout contact avec des échanges de monnaie et de tickets de bus. Les habitants sont invités à limiter leur temps de déplacement, et à faire leurs courses dans les commerces à proximité.

Au lieu d'un service continu de 7 à 19 heures, trois plages horaires entrecoupées de pause seront effectives à partir de lundi 23 mars 2020, ceci afin de réduire toujours plus le risque de propagation du coronavirus. Ainsi, les utilisateurs des Tudip pourront emprunter les transports en commun, gratuits pendant la période de confinement, entre 7 et 9 heures en matinée, 11h30 et 14 heures pendant la tranche méridienne, et entre 16h40 et 18h20 heures en fin d'après-midi. La navette électrique gratuite de la ligne L est maintenue mais circule désormais toutes les 30 minutes.

> Les circulations des autocars interurbains sont également réduites drastiquement

Dix personnes maximum en même temps

Afin d’éviter toute proximité entre les usagers, des mesures-barrières ont été prises pour l’ensemble du réseau de transport en commun. Elles sont définies par la montée par l'arrière du bus, la limitation du nombre à cinq personnes dans les navettes et dix personnes dans les bus, la délimitation d’un périmètre d’un mètre autour du conducteur à ne pas franchir, l’interdiction de s'asseoir derrière le conducteur, ou encore l’interdiction aux groupes de personnes d'emprunter les transports en commun.

Les nouveaux horaires à partir de lundi 23 mars :




 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire