Miss Prestige Auvergne Pays du Velay 2018 : qui est Emma Gourgaud ? sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Miss Prestige Auvergne Pays du Velay 2018 : qui est Emma Gourgaud ?

Date : 10/12/2018 | Mise à jour : 13/12/2018 11:32
Partager

L’Yssingelaise Emma Gourgaud, Miss Auvergne Pays du Velay 2018, a les yeux qui pétillent et il y a de quoi.

Zoomdici ne s’était pas trompé. Il y avait 78% de chances que Miss Prestige Auvergne 2018 soit de Haute-Loire : c'est le cas.

Ambassadrice de marque, charme et beauté, les Miss ne sont pas toujours considérées à leur juste valeur. Ainsi, le public qui les voit à l’écran peut les trouver « superficielles », n’ayant pas de projets précis en dehors des défilés et des élections provinciales. Emma Gourgaud, 20 ans, Miss Auvergne Pays du Velay 2018, se prépare à faire tomber quelques idées reçues et à représenter notre région Auvergne à la finale nationale le 12 janvier prochain, dans les Hauts-de-France. Rencontre avec Emma Gourgaud, 20 ans, diététicienne diplômée résidant à Yssingeaux, quelques minutes après son couronnement par la présidente du comité Christiane Lillio, Miss France 1968, qui a animé le gala à Laussonne.

Zoomdici : Comment avez-vous découvert l’univers des Miss ?

EG : Eh bien, grâce aux réseaux sociaux et à quelques amis qui m’en ont parlé. Cela fait un petit moment que je fais de la photo, j’aime bien ce milieu, donc j’ai décidé de m’inscrire pour tenter ma chance.

Z : Comment vos proches ont accueilli la nouvelle lorsque vous avez déclaré que vous participiez à l’élection de Miss Prestige Auvergne Pays du Velay ?

EG : Ils étaient très contents pour moi et m’ont soutenu.

Z : Que représente pour vous cette consécration ? La joie de représenter notre région Auvergne ?

EG : Ah ça, c’est sûr ! Je dirais même que c’est essentiellement ça. Je suis venue à Laussonne pour passer une bonne journée. C’était mon premier objectif.

Z : La couronne et l’écharpe symbolisent une Miss. À quoi va vous servir ce titre ?

EG : Peut-être à consacrer mon titre à la lutte contre le surpoids et l’obésité. Aider et accompagner les personnes qui en souffrent.

Z : Comment avez-vous abordé cette élection ? Etiez-vous stressée ?

EG : Très bien. Stressée, oui un peu, comme tout le monde. Parce que je ne voulais pas rater la chorégraphie. Sinon le reste de la journée, j’étais plutôt tranquille et contente.

Z : Avez-vous tissé des liens amicaux avec d’autres candidates ?

EG : Oui avec plusieurs candidates ! J’ai beaucoup échangé avec toutes les filles, mais surtout avec Lorène, Carla Vanhée, deuxième dauphine Miss Auvergne Pays du Velay 2018, Marina et Angèle. Et puis nous avons échangé nos numéros de téléphone et nos contacts sur les réseaux sociaux. (En aparté, Miss Auvergne Pays du Velay 2018 dit un mot gentil à Catarina Nunès, première dauphine Miss Auvergne Pays du Velay 2018.)
 

Z : Quelle est votre conception du rôle de Miss Prestige Auvergne Pays du Velay ?

EG : Je dirais simplement : représenter la région Auvergne et participer avec plaisir aux événements organisés dans celle-ci. Je me sens bien en Auvergne !

Z : Qu’est-ce qui symbolise le plus votre région, selon vous ?

EG : Je dirais la lentille verte du Puy ! (Rires) En lien avec mon métier de diététicienne. J’aime la gastronomie auvergnate.

Z : Une appréhension pour l’élection de Miss Prestige National ?

EG : J’ai forcément de l’appréhension car il faut monter sur scène. Et puis on verra pour le classement. En même temps, je pense que ce sera une belle expérience : je vais rencontrer plein de monde. Je m’en réjouis et j’ai hâte d’y être !

Z : Quelle est la Miss que vous admirez le plus ?

EG : J’aime beaucoup Élodie Gossuin, Miss France 2001 puis Miss Europe 2001, parce qu’elle est très jolie et qu’elle dégage de la simplicité. J'ai aussi bien apprécié Iris Mittenaere dans l’émission "Danse avec les stars".

Z : Que faites-vous quand vous ne défilez pas ?

EG : Je poursuis mes études pour obtenir une spécialisation dans le sport, je fais du tennis... et suis passionnée de moto-cross ! (Rires) Je ne pratique pas, on est d’accord, mais je suis dans l’assistance. Cela fait longtemps que je baigne dans ce milieu qui me plaît.

Z : Y a-t-il autre chose que vous voudriez dire à nos lecteurs ?

EG : (Avec un large sourire) Si des filles veulent se présenter à l’élection Miss Prestige qu’elles n’hésitent pas, car c’est une expérience unique qui permet de faire des rencontres inoubliables et de passer un bon moment.

R.G.




- Photos : Clin d'oeil ponot Christophe Rablat -




 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...