Miss 15/17 Haute-Loire vise Sciences Po et le commerce international sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Miss 15/17 Haute-Loire vise Sciences Po et le commerce international

Date : 20/06/2019 | Mise à jour : 21/06/2019 14:56
Partager

En revêtant l'écharpe et la couronne du titre, la Retournacoise Cathleen Braye est devenue la nouvelle ambassadrice du charme et de l'élégance du département dans la catégorie des 15/17 ans.

Elles étaient 27 candidates à se présenter ce samedi 15 juin 2019 à Lempdes dans le Puy de Dôme lors des sélections en vue de la finale auvergnate. 16 d'entre elles ont été sélectionnées. La jeune Cathleen Braye, âgée de 17 ans et mesurant 1,65 mètres, a été élue Miss 15/17 Haute-Loire 2019. La jeune fille, qui habite Retournac, étudie en 1ère économique et social au lycée Léonard de Vinci à Monistrol-sur-Loire.

"Je voulais savoir jusqu'où je pouvais aller"

Poussée à s'inscrire au concours par sa plus jeune soeur Alisson, la jeune fille a reçu un mail début avril de la déléguée régionale annonçant qu'elle était présélectionnée. "Le jour du concours, je suis allée chez le coiffeur et me faire maquiller. Le choix de la tenue était libre, on devait juste revêtir une robe au-dessus du genou", confie-t-elle. Evoquant les résultats du concours, la jeune retournacoise avoue : "Je suis vraiment contente, je n'ai pas réalisé totalement en fait, j'ai été surprise car je ne m'y attendais pas. En participant à ce concours, je voulais savoir jusqu'où je pouvais aller, aller au bout de ma démarche. Je n'ai pas ressenti de stress particulier. Certaines filles se sont présentées avec beaucoup d'appréhension mais moi, j'y suis allée sereinement, accompagnée de ma mère."

"Avoir une bonne gestuelle"

Les épreuves de sélection consistaient en des questions de culture générale sur l'art, la littérature, l'histoire, la musique, ou encore l'histoire du concours. "Il faut à coup sûr se tenir informé de l'actualité", souligne la jeune fille qui passe justement son bac Français. "Ensuite, il y a eu un défilé et une présentation de soi face au jury pour expliquer ses motivations ; ça peut être compliqué de marcher longtemps sur le podium avec des hauts talons. Moi, j'ai l'habitude d'en porter lors des mariages. Il faut avoir une bonne gestuelle et apprendre à marcher ; ça, je l'ai fait toute seule dans mon salon," confie-t-elle en arborant un généreux sourire. Modeste, la jeune fille, pour qui c'est le premier concours, rêve d'être couronnée Miss Auvergne et, pourquoi pas, aussi se présenter à l'élection de Miss nationale (Miss France). "Je voudrais représenter mon département", affirme-t-elle fièrement.

Des études et de l'engagement

Cathleen a déjà des ambitions bien affirmées et une vision très claire de son avenir professionnel. Après son bac ES (Economique et Social), elle envisage de passer le concours d'entrée à Sciences Po et d'intégrer un IAE (Institut d’administration des entreprises) spécialité management pour travailler plus tard dans le commerce international et pouvoir voyager, une de ses grandes passions. En attendant, la miss fraîchement élue travaille à Mac Do sur son temps libre, "pour pouvoir financer mes études", explique-t-elle. Sportive, elle a pratiqué le foot à Retournac. "Mais j'ai arrêté pour me consacrer à mon travail". Soucieuse de l'environnement, la jeune fille se verrait bien s'engager plus tard dans la lutte contre la pollution, notamment celle qu'on inflige aux océans. "Je suis stupéfaite de voir tous ces déchets dans la mer", affirme-t-elle gravement.

La prochaine étape ?

"Je prépare l'élection régionale de Miss Auvergne qui se déroulera le samedi 2 novembre 2019 à St Germain les Fossés dans l'Allier. D'ici là, nous avons des journées pour l'organisation avec les autres candidates, des temps pour apprendre les chorégraphies et aussi pour faire des séances photos officielles," annonce la jeune Miss.

M-A.B.





 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire