Masques à l'école : les réponses de l'Inspectrice d'académie sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Masques à l'école : les réponses de l'Inspectrice d'académie

Date : 11/05/2020
Partager

En réponse aux points soulevés par Force Ouvrière Education, l’Inspectrice d’académie nous a précisé ceci :

Les masques FFP2 sont réservés aux soignants.
Marie-Hélène Aubry assure que les masques commandés par le Ministère de l’Education nationale sont des masques chirurgicaux, c’est-à-dire qu’ils évitent la propagation des gouttelettes. Le but étant de protéger les autres lorsqu’on n’est pas en mesure de respecter la distanciation physique.
Quand on lui fait remarquer que, dans les premier degré, les enfants ne portent pas de masque, elle rappelle la règle selon laquelle le port du masque n’est pas obligatoire en toutes circonstances. Dans certaines entreprises, publiques ou privées, la règle peut être étendue dan le règlement intérieur, comme c’est le cas dans les transports en commun. Elle rappelle que certaines municipalités ont tenté de rendre le masque obligatoire et que le Conseil d’État a cassé l’arrêté municipal de la Ville de Sceaux. Marie-Hélène Aubry rappelle aussi que les personnes vulnérables, ou comptant une personne vulnérable au sein de leur foyer, bénéficient d’un statut spécifique ; ils ne reprennent pas le travail en présentiel mais à distance.
Lors de la pratique du sport, la distanciation physique est élargie « d’un mètre à 5 à 10 mètres d’après certains médecins ».
L’Inspectrice d’académie précise que les demandes nationales de certains syndicats d’enseignants, comme le dépistage systématique et le port de masques FFP2, ont été rejetées par tous les ministères ainsi que le Conseil d’État.

Quant à l’épuisement des masques que craint Force Ouvrière, Marie-Hélène Aubry assure que les réapprovisionnements arrivent de semaine en semaine. Elle ajoute que l’intégralité des écoles de Haute-Loire ont été livrées entre lundi 4 et jeudi 7 mai. La Haute-Loire est même le seul département d’Auvergne à avoir été livrée par anticipation.

Une réponse à la lettre officielle des organisations syndicales sera envoyée prochainement.

Annabel Walker

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire