Marc Petit est sorti de garde-à-vue sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Marc Petit est sorti de garde-à-vue

Date : 07/12/2017 | Mise à jour : 08/12/2017 08:21
Partager

Le maire de Firminy, Marc Petit, a passé la nuit en garde à vue pour agression sexuelle. Il a quitté les locaux de la police judiciaire de Saint-Etienne, jeudi 7 décembre 2017.

Aux côtés de son avocat, Maître André Buffard, Marc Petit a quitté les locaux de la police judiciaire en tout début d'après-midi. Le maire de Firminy avait été placé en garde-à-vue mercredi après-midi pour agression sexuelle. Il n'est pour le moment pas mis en examen et reste libre, mais le Parquet de Saint-Etienne va poursuivre les investigations avant de prendre une décision.

Plainte déposée en 2016

Les faits se seraient produits en juillet 2016 à Istanbul, lors du congrès de l'Unesco et la candidature des sites Le Corbusier au patrimoine mondial. Une plainte avait été déposée contre lui par une employée à la communication du département du Puy-de-Dôme, une mère de famille de 40 ans.

Deux témoignages contre Marc Petit

Dans le dossier qui renferme les éléments de cette affaire : deux témoignages de femmes. L'un remonte à 2008, il est donc prescrit. L'autre vient d'une employée de la mairie de Firminy.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistepp le 8 décembre 2017 - 14h06
Ou ces accusations sont fondées ou elles relèvent de la diffamation. On l'ignore et il est intolérable de voir les medias se ruer sur ce type de fausse information. Attendons le jugement pour mettre une personne au pilori ,si elle est déclarée coupable.

Signaler un abus