Manifestation contre la loi "anti-casseurs" au Puy sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Manifestation contre la loi "anti-casseurs" au Puy

Date : 09/04/2019 | Mise à jour : 09/04/2019 07:54
Partager

Ce samedi 13 avril 2019 à 10h30, devant la préfecture du Puy-en-Velay, comme dans de nombreux endroits de France, aura lieu un rassemblement contre le projet de loi "Police et sécurité : maintien de l'ordre public lors des manifestations" à l’initiative de la Ligue des Droits de l’Homme et de nombreuses associations. Pour elles, il s'agit de défendre la liberté d’expression et de manifester.

Une délégation du bureau de l’Union Départementale FO sera présente. Voici son communiqué :

"Pour la liberté de manifester, contre la répression et la loi « anti casseurs »
L’Union Départementale Force Ouvrière de la Haute-Loire, conformément à la résolution adoptée par le récent Comité Confédéral National de la CGT-Force Ouvrière :
- n’accepte aucune remise en cause du droit de grève, de la liberté d’expression et de la liberté de la presse et du droit de manifester, et soutient l’action des travailleurs et de leurs syndicats libres dans le monde pour défendre ces droits essentiels.
- condamne toutes les violences et la répression mises en œuvre par le gouvernement contre les manifestations et les manifestants.
- condamne la multiplication des pressions et intimidations dans les entreprises et administrations contre les salariés et les militants syndicaux.
- condamne la loi dite « anti-casseurs » qui remet en cause la liberté de manifester qui est une des libertés démocratiques fondamentales. Cette loi est un dangereux précédent visant la capacité des organisations syndicales à agir et la capacité des salariés à revendiquer. C’est une loi anti démocratique.
- condamne aussi la proposition de loi visant à suspendre les droits au RSA pour les personnes qui se rendent coupables d’exactions lors des manifestations."

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistemb le 9 avril 2019 - 09h09
Je comprends parfaitement le mécontentement de chacun. Mais les travailleurs du samedi n'ont pas le choix de gagner ou pas leur vie. Depuis le mois de novembre nous avons un manque à gagner important. Alors ayez le courage de manifester en semaine et là si ceux qui ont un travail y vont ils contribueront équitablement en perdant leur salaire. ... Il ne me paraît pas normal d'empecher ces travailleurs du samedi de travailler librement. renonceriez vous à votre RSA, retraite, salaire? KG8

Signaler un abus