Loudes : un parc de luges tout-terrain, l'idée folle de deux altiligériens sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Loudes : un parc de luges tout-terrain, l'idée folle de deux altiligériens

Date : 05/11/2015 | Mise à jour : 06/07/2017 16:10
Partager

Foncer à toute allure sur une luge tout-terrain, ce devrait être possible dès le printemps prochain au Parc des Fous de la Glisse à Loudes. Une première en France. Explications.

Dominique Britvec et David Haquin, deux quadragénaires, se sont lancés dans un projet qui pourrait sembler fou de prime abord : l'ouverture, au printemps prochain, d'un parc de loisirs à Loudes.
Mais pas un parc comme on en connait tant. Non, ce projet original et ambitieux s'appellera le Parc des Fous de la Glisse et ce devrait être le premier parc français de luges tout-terrain, à deux pas seulement du bourg de Loudes, une petite commune au centre du département.

Trois pistes aux virages relevés permettront les dépassements

La mairie de Loudes a cédé aux deux quadragénaires un terrain de 1,3 ha, à la location. C'est sur ce terrain en pente qu'ils vont aménager trois pistes : deux des pistes, une bleue et une rouge, s'entrecroisent sur 350 mètres avec des ponts, ce qui permet des changements de vitesse et des sensations garanties. La troisième piste, la noire, sera plus courte et plus technique. La largeur des pistes (3,50 m) et les virages relevés permettront les dépassements pour les luges qui font environ 70 cm de largeur.

"Nous ne sommes pas submergés par les normes et les consignes de sécurité"

C'est le constat de David Haquin car les luges (certes déjà normées) sont livrées prêtes à l'emploi et les assurances n'exigent que le port d'équipements individuels (casque, coudières, gants, genouillères...) ainsi que quelques élements (botte de paille) en bord de piste.

Il sera possible de faire des courses entre amis, mais il ne sera pas possible de s'élancer à plus de deux personnes. En revanche, les départs pourront s'enchaîner avant que les luges n'aient terminé la descente car la piste sera assez large pour multiplier les dépassements. Pour participer, il faut atteindre la taille minimale d'1,40 m ; les enfants plus petits peuvent seulement monter avec un adulte. Au maximum, une trentaine de personnes pourra être reçue en même temps sur le Parc des Fous de la Glisse.


Un tarif abordable et une aire de détente familiale

Une cinquantaine de luges a déjà été commandée auprès d'un fabricant niçois. Ces engins, inventés et fabriqués en France, fonctionnent sans moteur et sans bruit, uniquement avec la pente. Les luges Speedel'TT sont dirigeables avec les pieds et le frein est actionné par la main, à l'inverse d'une automobile. Il faudra donc pour certains un temps d'adaptation avant de pleinement s'éclater sur la luge, que l'on pourra louer à l'heure. "L'idée serait de ne pas dépasser le tarif de 15 € de l'heure", nous explique David Haquin, "on va essayer de proposer des prix abordables mais il y aura sans doute des ajustements à réaliser, on verra une fois que le site sera en fonctionnement". Des tarifs spéciaux pourront ainsi être proposés pour des groupes ou des familles.
C'est justement une des cibles de ces deux pères de famille et c'est pourquoi ils se sont engagés à développer une aire d'accueil en bas des pistes, qui sera gratuite d'accès, avec un parcours des sens jalonné de tables de pique-nique. Cette aire de détente familiale s'intégrera en bord de rivière. C'est un parcours des sens ludique et paysager, qui proposera l'éveil musical, la découverte de la faune et flore locale, des ateliers sportifs et éducatifs, un labyrinthe floral, etc.


Week-ends et vacances scolaires... en attendant l'hiver ?

L'objectif de ces deux entrepreneurs est d'ouvrir le parc dès le printemps prochain, mais aucune date n'est encore fixée car la question du financement n'est pas encore réglée (voir ci-dessous). "On voudrait attaquer les travaux en janvier pour débuter l'activité en mai", explique David Haquin, "on va essayer de faire le maximum nous même mais on aura aussi recours à des prestataires", ajoute-t-il.

Une première en France

Si le projet aboutit bel et bien, il devrait s'agir du premier parc de luges tout-terrain de France. Le fabriquant de luges niçois se contente pour l'instant de louer ses luges à des particuliers qui arpentent les pistes de ski en période estivale.

L'objectif est donc d'ouvrir les week-ends et les vacances scolaires, de Pâques à Toussaint, avec du 7j/7 en juillet et août. Dans l'absolu, il est possible de décliner l'activité en hiver (il est possible de retirer le sabot de la luge contenant les roulettes et de le remplacer par un sabot à patins) mais ce n'est pas d'actualité, car "à Loudes, il n'y a pas beaucoup de neige et aucun touriste en hiver".


Un financment participatif pour boucler le budget

Reste enfin la question du financement. "Comme il s'agit d'une idée un peu farfelue", explique David Haquin, "les banques sont frileuses". Le dossier d'investissement, réalisé sur devis, s'élève à 92 000 euros HT. Le prévisionnel après étude, a été validé par un cabinet comptable. Mais l'apport des deux vellaves n'est pas assez important et pour 10% des investissements, soit 9 000 euros, les deux amis ont ouvert un appel au financement participatif, via le site internet Ulule.
Le principe est simple: pour un soutien, les donateurs reçoivent en fonction du montant, une contrepartie (soit un repas au restaurant de Dominique "l'atelier des papilles" à Loudes, soit une création de David, artisan travaillant le bois à Allègre"Arborescence"). C'est pourquoi les deux amis sollicitent l'aide du public et déjà 3 500 € ont été récoltés de la sorte, soit 38 % de la somme ce vendredi 6 novembre. "Une fois la barre des 30 % dépassée, on a un taux de réussite assez élevé", commente David Haquin, "donc on y croit fort et on va aussi distribuer des flyers sur les marchés pour continuer à se faire connaître".

  • Voici le détail des 92 000 euros d'investissement :
- Terrassement et création de pistes compactées (terre+pouzzolane) : 36 000 € HT
- Achat "Luges tout-terrain et protection": 24 000 € HT
- Achat "Acceuil -WC sec -Local de stockage": 5 000 € HT
- Aménagement Extérieur (Clôtures & terrasse bois) : 10 000 € HT
- Achat "Matériel d'entretien" : 2 000 € HT
- Travaux de raccordement et équipements électriques (EDF-Eau) : 7 000 € HT
- Communication (Signalétique- Site internet- Publicité) : 8 000 € HT
- Aménagement du Parcours ludique: 0 euro (objets de récup. et réalisation par leurs soins).


Maxime Pitavy

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteG le 7 novembre 2015 - 20h58
curieux de savoir sur quel terrain ça se trouve ! on en parle pas dans l'article - quant à la neige en hiver y'en a moins qu'avant mais y'en a encore - 15 euros de l'heure c'est déjà pas mal quand on considère qu'on a trois enfants déjà avec deux adultes même rien qu'un seul : ça fait chère l'heure pour glisser, autant prendre un pré en pente et hop ! s'il est bon d'avoir des idées je suis pas sûr que ça dure dans le temps, mais je leur souhaite succès

Signaler un abus

img_journalistepp le 7 novembre 2015 - 20h48
bravo , belle idee, mais ceux qui eructent contre les motos et quads sont ils de vrai ecolos sans voiture et sans electricitee? non je pense pas ....

Signaler un abus

img_journalisteC le 7 novembre 2015 - 08h56
Bravo ,belle initiative. Vous avez tout le soutient des motards et autre quaddeur eux aussi amateurs de sensations.

Signaler un abus