Les sapeurs-pompiers de la Loire recherchent des volontaires sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Les sapeurs-pompiers de la Loire recherchent des volontaires

Date : 11/02/2019
Partager

Chaque année, le SDIS lance sa campagne de recherche de nouveaux sapeurs-pompiers volontaires (SPV) afin de renouveler ou de renforcer les effectifs des centres d’incendie et de secours (CIS).

Pour cette année, le SDIS a choisi de cibler certaines casernes qui connaissent des difficultés dans l’engagement de nouveaux SPV. Ainsi, dans ces communes, une campagne promotionnelle spécifique sera déployée courant février 2019 sur le thème « Je m’engage pour les autres, et vous ? Rejoignez les sapeurs-pompiers de la Loire ! ».

Les sapeurs-pompiers volontaires constituent le socle du modèle de sécurité civile « à la française ». Basé sur la complémentarité avec les sapeurs-pompiers professionnels, ce fonctionnement participe pleinement à la résilience de l’État dans la gestion de crise.

Dans la Loire, ce sont 2 300 volontaires qui oeuvrent aux côtés des 553 professionnels pour assurer la distribution des secours sur l’ensemble du département. 60 000 interventions sont ainsi réalisées chaque année.

Les communes concernées
Balbigny ; Belmont de La Loire ; Bussières ; Chalmazel-Jeansagnière ; Changy ; Charlieu ; Chavanay ; Cuinzier ; Epercieux Saint-Paul ; Grammond ; Jonzieux ; La Pacaudière ; Le Cergne ; Montagny ; Nervieux ; Noirétable ; Pélussin ; Pouilly-sous-Charlieu ; Pradines ; Régny ; Saint-Denis-de-Cabanne ; Saint-Martin d’Estreaux ; Saint-Victor-sur-Rhins ; Saint-Genest-Malifaux ; Saint-Heand ; Saint-Jean-Bonnefonds ; Saint-Julien-Molin-Molette ; Saint-Sauveur-en-Rue ; Usson-en-Forez ; Villers ; Violay.

Renseignements:
Internet: sdis42.fr
Et dans la caserne la plus proche de chez vous

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteS le 11 février 2019 - 22h53
Il devient impossible de trouver des jeunes qui veulent bien s'engager dans ce genre de mission ... Aujourd'hui, les jeunes préfèrent passer leur temps sur leurs smartphones ou sur leurs ordinateurs, à jouer les sapeur-pompiers dans des applications toutes plus virtuelles les unes que les autres ! Triste monde ... Et que les quadras ou quinquas ne viennent pas se plaindre : ils en sont les premiers responsables ...

Signaler un abus