Les postiers ''exposés et potentiellement propagateurs du virus'' sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Les postiers ''exposés et potentiellement propagateurs du virus''

Date : 26/03/2020 | Mise à jour : 27/03/2020 10:21
Partager

Ce jeudi 26 mars 2020 au soir, le syndicat CGT FAPT 43 dénonce le manque de sécurité dans l'organisation de la Poste avec une possible propagation du Covid-19 via les facteurs, eux-mêmes exposés.

"Dans son communiqué du 23 mars, la Branche Service Courrier Colis annonce une diminution du nombre de journées travaillées par semaine, passant de 5 jours à 4, puis 3 à partir de du 30 mars 2020.
Alors que le ministre de la santé recommande de limiter le contact humain à 5 personnes maxi par jour, les agents de la Poste deviennent des vecteurs potentiels de propagation du virus pour la population, leurs familles et leurs collègues.
Le courrier et les colis sont manipulés par de multiples personnes, à commencer par leurs expéditeurs. Le virus peut survivre sur différentes surfaces : 3 jours sur le plastique, 2 jours sur le métal, 24 h sur les colis. Le risque de contamination entre collègues est bien réel.
Le contact avec le public, que ce soit au courrier lors de la distribution, comme au réseau lors de l'envoi de colis, de courrier, ou d'une opération bancaire, ajoute un facteur de risque.
Côté réseau, la direction se targue de protéger les agents en les faisant travailler 1 jour sur 2. Loin de se concentrer uniquement sur les missions essentielles, elle reprend des activités annexes et demande même à ses conseillers financiers jusqu'alors en télétravail de revenir dans les bureaux.
En début de crise, la direction avait pris la décision de laisser 1000 bureaux de Poste ouverts sur tout le territoire, aujourd'hui 600 bureaux supplémentaires sont ouverts… Cherchez l'erreur !!!!
Ces mesures sont clairement insuffisantes, voire illogiques pour certaines, face à un virus qui, lui, n'agit pas qu'un jour sur deux !!!!
Au niveau national, des suspicions de cas sont dénombrés dans les services, dans la région d'Isle et Vilaine un facteur est décédé, un autre facteur de 25 ans est dans le coma à la Pitié Salpétrière.
Un bilan sanitaire a été demandé par la plupart des organisations syndicales du groupe, mais la direction fait la sourde oreille. Un bilan qui fait craindre la surexposition des postier-es qui se retrouvent « au front » dans cette crise sanitaire, de même que les salariés intérimaires fortement sollicités en cette période.
En effet, la Poste se doit également d'adopter les mesures sanitaires de bon sens et les mesures de solidarité et de justice sociale envers ces salariés intérimaires qui sont durement impactés.
Si les acteurs essentiels de La Poste sont contaminés, c'est toute la population qui est exposée, c'est pourquoi, dans les Hauts de Seine, 400 facteurs et factrices ont fait valoir leur droit de retrait pour danger grave et imminent.
Le rôle essentiel d'un service public est de satisfaire un besoin d'intérêt général. A notre connaissance, la propagation d'un virus n'en fait pas partie.
Pour la CGT, les conditions sanitaires qui permettraient aux postier-es d'exercer leur mission de service public, que la direction redécouvre maintenant, ne sont toujours pas réunies. Les mesures de sécurité ne sont pas suffisantes pour garantir la santé de tous les agents. Si cette santé n'est pas garantie, les établissements du groupe La Poste devront être fermés."


Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisted le 29 mars 2020 - 11h01
Les facteurs ne sont pas face qu'a des boîtes aux lettres avec notamment les recommandés. Il faut limiter la distribution car dans les centres de tri, il est difficile au personnel de respecter les distances de sécurité. Quand aux caissières , eh bien fermons tous les magasins. Pour les petits commerces, il est très difficile de faire comprendre que dans un espace exigu, il ne faut pas s'agglutiner. Quand à la cgt elle est dans son rôle d'alerter. Je précise que je ne suis pas cgt.

Signaler un abus

img_journalisteL le 28 mars 2020 - 11h55
L : Vu que cela vient de la CGT syndicat irresponsable C'est sans COMMENTAIRE

Signaler un abus

img_journalisteM le 28 mars 2020 - 11h51
il est vrai que se trouver face a des boites a lettres est plus dangereux que de se trouver face a des cleints pour une caissière pour les manipulations vous n'avez pas de gants ? evifdemment la cgt n'est pas loin

Signaler un abus