logo_zoom

Les postiers du Puy durcissent le ton

Date : 20/04/2017 | Mise à jour : 20/04/2017 12:13
Partager

Environ 80% des postiers du Puy et du Sud de la Haute-Loire sont en grève, jeudi 20 avril. En cause : une prime pour la distribution des plis électoraux refusée par la direction.

Les professions de foi des candidats arriveront-elles jusqu'à vos boites aux lettre? Pour l'instant, rien n'est moins sûr. Jeudi 20 avril, 80% des postiers du bassin du Puy et du tiers sud de la Haute-Loire font grève. "La direction refuse de nous entendre. Si elle maintient sa position , nous reconduiront le mouvement vendredi et samedi", annonce Aurélien Grégoire, de la CGT Haute-Loire.

Les plis électoraux : "une surcharge de travail"

Le postier expose ses revendications : "Nous demandons 150€ de prime pour la distribution des plis électoraux à chaque tour, soit 300€ au total". La direction oppose pour l'instant son refus, et le justifie : "La distribution des professions de foi des candidats est planifiée, intégrée à la tournée habituelle des facteurs et répartie sur plusieurs jours. En cas de dépassement des horaires de travail contractuels, les facteurs concernés sont rémunérés en heures supplémentaires." Pour les manifestants, ces heures supplémentaires "ne sont que des clopinettes, au vu de la fatigue engendrée par cette surcharge de travail".

Les grévistes refusent d'être réquisitionnés par la direction

La Poste promet - comme la loi le lui permet - d'effectuer des désignations chez les grévistes pour que le service public soit assuré. Les postiers mobilisés refusent ce système. "Pour éviter d'être désignés, nous nous sommes mis hors de portée de la direction."

Hormis cette prime pour la distribution des plis électoraux, la fédération Poste de la CGT demande la "disparition d'une charge de travail supplémentaire et structurelle les mercredis". Si la mobilisation se poursuit, certains usagers du Puy et du Sud du département pourraient ne jamais recevoir les professions de foi des candidats. Un nouvelle séance de négociation entre postiers et direction aura lieu ce jeudi 20 avril dans l'après-midi.

Clément L'hôte

Vous aimerez aussi

Commentez

img_journaliste** le 22 avril 2017 - 21h06
moi je sais pour qui voter leur plis je m en fou mai j attend du courrier urgent vivement que la poste soit privatisé j en connait des grévistes sensé finir leur tournée a13h30 la plupart du temps ils rentre a midi et demi alors qu' il fasse déjà leur taf

Signaler un abus

img_journalisteM le 21 avril 2017 - 20h03
sauf erreur le grève n'a pas pour but la défense du service public d'ailleurs cela changerait quoi ? Enfin que fait on quand la charge de travail est en baisse !!!!! on diminue le salaire ? Ayez une vision globale plutot que ponctuelle les legislatives arrivent alors primes ?

Signaler un abus

img_journalistegs le 21 avril 2017 - 11h22
Surcroît de travail = récompense, on soutient les facteurs, seuls services publics dans nombre de villages !

Signaler un abus