logo_zoom

Les collégiens ligériens formés au secourisme

Date : 14/02/2017
Partager

Le SDIS de la Loire est aux côtés de l’Éducation nationale pour la formation des élèves au secourisme, le développement des comportements civiques et de la culture des risques dans les collèges du département.

Cette démarche s’inscrit dans la volonté de l’État de développer la formation des citoyens aux gestes qui sauvent. Une volonté qui a pris une autre dimension face aux nouvelles menaces liées aux attentats. Ainsi, cette convention de parteneriat fixe les modalités de collaboration entre la direction des services départementaux de l’éducation nationale de la Loire (DSDEN 42) et le service départemental d’incendie et de secours de la Loire (SDIS 42). Ce partenariat concerne d’une part la mise en place du dispositif des "cadets de la sécurité civile" et d’autre part la formation au secourisme de tous les collégiens scolarisés en classe de 3e.

Concernant le dispositif des "cadets de la sécurité civile", une première classe de "cadets" a été ouverte au collège Claude Fauriel à Saint-Étienne. 24 élèves de 3e suivent un parcours de sensibilisation aux différentes formes d’engagement citoyen, à la sécurité civile ainsi qu’à l’esprit d’entraide et de solidarité. Les objectifs de ce projet visent à:

• favoriser une culture de la sécurité civile
• sensibiliser aux comportements de prévention
• développer un sens civique chez les jeunes élèves
• reconnaître les cadets comme assistants de sécurité lors des exercices d’évacuation ou de confinement
• favoriser l’engagement ultérieur des élèves au sein de la sécurité civile

À l’issue de la formation, les jeunes recevront une attestation de formation "cadet de la sécurité civile" et le diplôme de "prévention et secours civiques de niveau 1" (PSC 1).

Concernant la formation au secourisme des collégiens, la convention prévoit de former l’ensemble des élèves de 3e au secourisme ou aux gestes qui sauvent. En cette première année, ce sont près de 3 300 élèves de 3e qui seront formés au diplôme PSC1 dans la Loire, tandis que plus de 2 700 autres collégiens ligériens de 3e bénéficieront d’une sensibilisation de deux heures aux "gestes qui sauvent". Les collégiens seront formés par les enseignants ou les infirmières des établissements scolaires disposant de la qualification adéquate et par les sapeurs-pompiers.

Vous aimerez aussi

Commentez

img_journalisteAnonyme le 14 février 2017 - 18h57
Bravo pour l'initiative ! Ces cours devraient être obligatoires pour tous dès la primaire et toute sa vie... Sauver des vies n'a pas de prix ! et chacun d'entre nous y sera confrontés un jour où qu'il soit. Ce serait un poste où l'argent public serait bien utiliser au lieu de le gaspiller dans des actions couteuses et inefficaces (banlieues notamment).

Signaler un abus