Les 4 lionceaux secourus par Tonga Terre d’Accueil vont quitter la Loire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Les 4 lionceaux secourus par Tonga Terre d’Accueil vont quitter la Loire

Date : 04/10/2019
Partager

Au cours des derniers mois, les équipes de la Fondation 30 Millions d’Amis et son partenaire Tonga Terre d’Accueil ont secouru 4 lionceaux qui leur ont été confiés par la justice. Le 10 octobre 2019, ils quitteront la Loire pour l'Afrique du Sud, vers un sanctuaire de l’association britannique Born Free.

Au cours des derniers mois, les équipes de la Fondation 30 Millions d’Amis ont secouru 4 lionceaux, deux mâles et deux femelles, détenus illégalement par des particuliers. « Les deux mâles (Horus, et Poutine surnommé Dadou) ont respectivement été saisis dans un appartement à Valenton (94) et dans une voiture sur les Champs-Elysées à Paris (75). Kuuma (rebaptisée Cersei) a été saisie par les douanes à l’arrière d’un garage à Marseille (13) et Thea avait été abandonnée par un particulier au zoo d’Amnéville (57). Ils sont tous arrivés à environ un mois d’intervalle », précise Arnauld Lhomme, responsable des enquêtes à la Fondation 30 Millions d’Amis. Les fauves ont été soignés et nourris pendant plusieurs mois par l'association Tonga Terre d’Accueil au sein du parc zoologique de Saint-Martin-la-Plaine.

Direction l'Afrique du Sud pour les 4 lionceaux

Préparés au voyage le mercredi 9 octobre 2019, les lionceaux embarqueront le lendemain à 10h à l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry pour un vol à destination de Port-Elizabeth en Afrique du Sud avec une escale à Londres. Ils seront ensuite transportés par camion jusqu’au sanctuaire Shamwari de l’association Born Free, où ils rejoindront d’autres fauves secourus par la Fondation 30 Millions d’Amis ces dernières années, sur décision judiciaire : Brutus, sauvé d’un cirque, King, captif dans un appartement dans la banlieue parisienne, Ciam, détenu dans un jardin dans l’Hérault, et Nelson, secouru au zoo du Bouy (63).

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...