Le projet BIMBY débarque dans la Loire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Le projet BIMBY débarque dans la Loire

Date : 12/10/2013 | Mise à jour : 14/10/2013 18:52
Partager

Le projet BIMBY ("Build in My Back Yard", construit dans mon jardin) vise à répondre à un besoin en logements sans favoriser l’étalement urbain, en redensifiant les zones pavillonnaires existantes.

L'opération permet à son propriétaire de mieux valoriser son patrimoine en détachant une partie de son terrain pour la valoriser en tant que nouvelle parcelle constructible et d'en mobiliser tout ou partie afin de financer ses projets. Elle permet en même temps à la commune de créer un terrain à bâtir dans un quartier déjà desservi et équipé, et répondre de cette manière chaque année à une part significative des besoins en logements. Ce sont ainsi des dizaines de milliers de terrains à bâtir qui pourraient être libérés chaque année dans les tissus pavillonnaires construits ces dernières décennies, sans engendrer aucun étalement urbain et à un coût minime pour la collectivité.

Saint-Chamond expérimente BIMBY

La démarche est aujourd’hui proposée à titre expérimental (en dehors du contexte règlementaire du PLU à Saint-Chamond), par l’Ecole d’architecture de Saint-Etienne et la Direction Départementale des Territoires (Préfecture de la Loire). L’étude BIMBY sur 3 communes ligériennes (Saint-Chamond, La Talaudière et Saint-Genest Malifaux) se déroule sur le second semestre 2013 en 2 phases :

  • Une réunion d'information aura lieu le mercredi 16 octobre Salle Gérard Philippe
  • Les propriétaires concernés et intéressés pourront ensuite profiter gratuitement d’une heure d’entretien particulier avec l’Ecole d’architecture (10 étudiants suivis par une enseignante) les 23 octobre et 6 novembre
Grâce aux conseils en architecture, ces habitants pourront modéliser leur projet de construction sur leur parcelle, pour leur compte ou en vendant une part de leur espace en zone constructible… Les secteurs retenus à Saint-Chamond sont :

- La Véronnière (environ 140 logements)
- Haute Garenne et Grange Roux (environ 140 logements)
- Clos Bernard/Tonkin/Brosse/Plagnes (environ 160 logements)

En savoir +



BIMBY - Densification urbaine par la maison individuelle from Bimby on Vimeo.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistetS le 16 octobre 2013 - 07h46
@anonyme 11h09 : selon vous il faut abattre les tours de plus de 3 étages. Il ne va pas rester grand chose à Saint-Etienne si on vous écoute. Pour ma part, j'habite au 12ème étage d'une tour et je n'ai qu'un regret : qu'il n'y ait pas des tours de 50 étages en France. L'expansion urbaine est une catastrophe pour l'agriculture et nous obligent à importer les produits que nous pourrions produire sur nos sols. Aberrant ! Il est grand temps de recommencer à construire en vertical.

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 14 octobre 2013 - 18h42
Cette opération s'assimile à une lutte contre la spéculation immobilière. Le revers de la médaille est une fuite de ces quartiers et villes pour ceux qui en ont les moyens. Bonne opération pour ceux qui veulent et doivent devenir propriétaire avant leur retraite.

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 14 octobre 2013 - 11h09
Bonne proposition ! Et en parallèle à cette opération, la campagne d'abattage des tours et immeubles de plus de 3 étages, en commençant par les quartiers prioritaires (Fonsala, Montreynaud, etc...) doit s'intensifier dans les 3 ans avenir !

Signaler un abus