Le maire de Montbrison se fait injurier et cracher dessus ! sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Le maire de Montbrison se fait injurier et cracher dessus !

Date : 30/09/2019 | Mise à jour : 01/10/2019 06:59
Partager

Christophe Bazile, maire de Montbrison, a été victime d'une violente altercation, ce dimanche après-midi.

Les faits se sont produits au jardin d’Allard alors que Christophe Bazile rejoignait son véhicule. Intrigué par des cris d’un groupe d’individus, le maire leur a demandé de se calmer après avoir fait connaître sa qualité de premier magistrat. C’est à ce moment-là qu’une femme l’insulte et lui crache dessus. Puis, alors qu’il tentait d’appeler les gendarmes, une autre femme l’en empêche a lui agrippant son bras… Des passants interviennent et le maire arrive à joindre les militaires. Ces derniers interpellent l’auteure du crachat peu de temps après. Connue pour son addiction à l'alcool, cette trentenaire avait été condamnée en octobre dernier à 4 mois de prison avec sursis, avec obligation de soin ; à la suite de l'agression d'un gendarme. Elle sera jugée en comparution immédiate, devant le tribunal correctionnel de Saint-Etienne, ce mercredi.

Réaction de Georges Ziegler, président du Département de la Loire 

"Je condamne fermement ces actes. Je tiens à exprimer à Christophe Bazile toute ma solidarité. Il est regrettable que des élus de la République soient pris ainsi à partie et soient victimes d’une telle violence dans l’exercice de leurs missions au service de l’État et de la République ! Cette situation n’est malheureusement pas un cas isolé. Cette recrudescence d’agressions dont sont victimes les élus est inquiétante et nous devons lutter contre la banalisation de ces violences. Rien ne peut justifier que le maire d'une commune soit agressé. C'est inadmissible". 

Réaction de Jean-François Barnier, président des maires de la Loire: 

"Une nouvelle fois, un élu du département a été victime d’une agression inadmissible. L’association des maires de la Loire condamne sans réserves la violence physique et verbale dont a été victime Christophe Bazile, maire de Montbrison, dans le cadre de ses fonctions dimanche dernier. Ces faits sont intolérables et doivent être sanctionnés avec la plus grande fermeté. Les Maires sont les garants du bien vivre ensemble, dans le respect des lois républicaines et exercent leurs missions au service de tous. Il est donc indispensable que leurs prérogatives soient totalement respectées par tous".

 
Partager

Vous aimerez aussi