logo_zoom

Le contournement du Puy opérationnel fin 2014

Date : 21/03/2012 | Mise à jour : 21/03/2012 17:26
Partager

Alors que certains s'interrogent de l'avancée des travaux du contournement du Puy, notamment après le glissement de terrain survenu à Ours-Mons en mai dernier (lire l'article), les services d'Etat ont tenu à faire le point et assuré que le calendrier serait respecté.

"Beaucoup de choses vont se passer dans les mois à venir, ça va bouleverser le quotidien de nos concitoyens". Le ton est donné par Hervé Vanlaer, le directeur de la DREAL. Le Préfet de Haute-Loire Denis Conus ajoute : "il va y avoir de grandes étapes dans les 18 mois à venir, il s'agit du plus gros chantier routier d'Auvergne, il est très compliqué".



Léger retard après le glissement de terrain d'Ours-Mons

En mai dernier, les travaux du contournement du Puy avaient engendré un glissement de terrain à Ours-Mons. Le chantier avait dû être suspendu jusqu'à novembre. Cet incident aura entraîné un retard d'environ six mois sur ce chantier et le surcoût est évalué à deux ou trois millions d'euros. Mais comme le budget initial avait été légèrement surévalué, les comptes retombent finalement sur leur pattes. Notons également que la proximité d'habitation lors de ce glissement de terrain avait concernée trois familles, dont une est encore relogée dans une habitation de l'Etat à Brives-Charensac. Elle devrait cependant retrouver son toit prochainement.
Concernant des risques de récidive, les services d'Etat assurent que le terrain a été stabilisé sur la tranchée et que des études complémentaires ont été diligentées sur les zones sensibles du contournement du Puy, avec notamment des études de stabilité. "Toutes les précautions sont prises mais le risque zéro n'existe pas", conclut Stéphane Roux, le responsable adjoint du service SMO (Service régional de Maîtrise d'Ouvrage).




Où en sont les travaux ?

Le contournement en chiffre :


* 9,4 kms de travaux dont 8,7 kms à 2x2 voies

* 2 millions d'heures de travail

* 9 ans de travaux

* 12,5 % de l'investissement consacrés à la protection de l'environnement

* 172,1 millions d'euros financés par l'Etat et les collectivités.

Le point presse organisé en Préfecture mercredi matin était aussi l'occasion de faire le point sur les travaux, tranche par tranche. Concernant le viaduc de Taulhac, il devrait être livré fin avril 2012, permettant ainsi le transit de matériaux d'un côté à l'autre. Il ne reste plus que la pose des éléments de sécurité et écrans acoustiques. Le doublement du pont sur la Loire suit son cours et devrait être achevé avant la fin de l'année. Des poutres métalliques devraient être assemblées dans les semaines à venir. Enfin pour la tranchée couverte d'Ours-Mons, les travaux de terrassement et de confortement des infrastructures sont en cours.
Parrallèlement, dès ce printemps, la construction des ouvrages d'art courants sera lancée et les fouilles archéologiques pourront débutées sur les site "Les Reliades". Cet hiver, les terrassements sur l'ensemble du contournement pourront être initiés. Rien qu'entre La Chartreuse et les Barraques, plus de 2 millions de m3 de terre devront être acheminés, soit près de 3,5 millions de tonnes. Il faudra une quantité quasiment semblable de remblai.
Au printemps 2014, on assistera au début des travaux de chaussées et l'été verra fleurir les équipements de sécurité. A l'automne, les aménagements paysagers et acoustiques pourront être réalisés pour une mise en service du contournement à la fin de l'année 2014. L'ancienne RN 88 sera quant à elle déclassée au bénéfice des collectivités locales (communes et Conseil Général).
Hervé Vanlaer, le directeur de la DREAL revient sur les principaux chantiers des mois à venir et la tenue du calendrier. Ecouter.





Concertation et pédagogie

Alors que ces travaux bouleversent le quotidien des riverains, les services d'Etat ont décidé de déployer un large dispositif de communication. Plaquette, site Internet, numéro vert (0805696843), et plus ponctuellement communiqués de presse, journeaux de chantier, expositions et visites seront proposées aux riverains. Le secrétaire général de la Préfecture Robert Rouquette ajoute : "il y a un important travail d'explication et de concertation avaec les riverains qui doit se faire avec beaucoup de pédagogie".
Justement, sur la plaquette qui sera prochainement distribuée à la population, on peut lire : "l'opération constitue un levier important de développement en permettant aux territoires traversés d'intégrer plus aisément les grands itinéraires d'échanges et de flux économiques[...]. A sa mise en service, le contournement de l'agglomération du Puy offrira plus de fluidité, plus de sécurité à ses utilisateurs et plus de confort aux habitants".



Maxime Pitavy


>> Découvrez le plan détaillé du contournement en cliquant ici.

Financement du contournement :



- 84 M€ au titre du Contrat de Plan Etat/Région (CPER) 2000/2006 dont 55% par l'Etat et 45 % par les collectivités ( Région = 20,44% ; Département = 20,44% ; Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay = 4,12%).

- 88,1 M€ au titre du Programme de Modernisation des Itinéraires du réseau routier national en Auvergne (PdMI) 2009/2014 dont 89 % par l'Etat et 11 % par les collectivités (Département = 6,8% ; Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay = 4,2%.).

Vous aimerez aussi

Commentez

img_journalistetg le 24 mars 2012 - 17h40
sur coubon ca deviens invivable ,les voiries se degrades ,des camions en permanence ,des risques d'accidents en voitu en voila car a des endroits les camion se croise avec difficluté ,les camions son deja devier du puy donc en plus des transports de gravas il y a le tranport de marchandises ,tout ca est bien reflechi ......................mais bon il son pas tous intelligent

Signaler un abus

img_journalistejg le 24 mars 2012 - 05h19
Comment ce pauvre Pays peut-il avancer quand le moindre suscite des polémiques permanentes? Les prophètes de l'Apocalypse sont aussi clairvoyants et objectifs que ceux qui annonçaient la mort de Millau à cause du viaduc, que le site de Polignac serait défigurer par la nouvelle route, que la route de Chirel serait un enfer pour les riverains et ne servirait en rien le développement du sud du Puy etc.... Soyez donc un peu constructifs au lieu de dénigrer systématiquement

Signaler un abus

img_journalistebb le 23 mars 2012 - 17h47
ce type de trace n' a rien a faire en zone urbanisee. quant a fluidifier la circulation en ville il n'en sera rien puisque l' entree duPuy se fera au niveau de mr Bricolage.

Signaler un abus