Le chômage recule de 2,9 % en Haute-Loire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Le chômage recule de 2,9 % en Haute-Loire

Date : 27/01/2020 | Mise à jour : 27/01/2020 17:35
Partager

En Haute-Loire, le nombre de demandeurs d'emploi recule de 2,9% sur l'année complète. C'est moins que la moyenne nationale (-3,1 %) mais plus que la moyenne régionale (-2,1%).

Les chiffres du chômage pour le dernier trimestre 2019 ont été publiés ce lundi. Au niveau national, il s'agit de l'une des meilleures années de la décennie écoulée.
La performance retient d’autant plus l’attention que la croissance de l’économie devrait être plus faible en 2019 qu’en 2018 (+ 1,3 % contre + 1,7 %).

Une moyenne de 8 760 demandeurs d'emploi sans activité (catégorie A) sur le trimestre

Au quatrième trimestre 2019, en Haute-Loire, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 8 760.
Ce nombre baisse de 2,1 % sur un trimestre (soit –190 personnes) et de 2,9 % sur un an. En Auvergne-Rhône-Alpes, ce nombre baisse de 1,5 % sur un trimestre (–2,1 % sur un an).

-2,1 % pour les catégories A, B et C

En Haute-Loire, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s'établit en moyenne à 16 500 au quatrième trimestre 2019.
Ce nombre baisse de 1,2 % sur un trimestre (soit –200 personnes) et de 2,1 % sur un an. En Auvergne-Rhône-Alpes, ce nombre baisse de 1,3 % sur un trimestre (–2,1 % sur un an).

Des données contrastées en fonction de l'âge et du sexe

En Haute-Loire, sur l'année 2019, parmi les demandeurs d'emploi sans activité (catégorie A), ce sont les personnes entre 25 et 49 ans qui s'en sortent le mieux (-3,4 %), ainsi que les femmes, tout âge confondu (-3,2 % contre -2,4 % pour les hommes).
Paradoxalement, les femmes de moins de 25 ans sont totalement à contre-courant de ces chiffres, avec une hausse dans le département de 6,7 %, alors que sur la même tranche d'âge, les hommes enregistrent un recul de 5,7 %.
Enfin chez les séniors (50 ans ou plus), la baisse est de 3,6 % sur un an, avec un recul de seulement 2,6 % pour les hommes quand il est de 4,7 % pour les femmes.

L'arrondissement de Brioude en tête

Si l'on regarde les évolutions des demandeurs d'emploi toutes catégories condfondues, l'arrondissement de Brioude enregistre un recul de 3,6 % en 2019, contre -1,3 % pour l'arrondissement d'Yssingeaux et -1,2 % dans l'arrondissement du Puy.
À titre de comparasion, à l'échelle de la grande région, certains tirent davantage leur épingle du jeu : dans l'arrondissement de Saint-Flour, le nombre de demandeurs d'emploi recule de 7,7 % ! C'est en revanche l'arrondissement d'Ambert qui hérite du bonnet d'âne, avec une hausse de 1,8 %.


> Retrouvez tout le détail de ces données sur le site de pole emploi



Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistexR le 1 février 2020 - 21h21
INC et INSEE sont des instituts dirigés par l'Etat et le patronat Ils calculent entre autre la taux du chômage de l'inflation Ce ne sont pas des organismes indépendant !!! DONC LEURS DONNEES NE SONT PAS CREDIBLES !!!!!!!!

Signaler un abus

img_journalisteYY le 28 janvier 2020 - 17h55
C'est normal que le chômage baisse. Les demandeurs d'emploi sont partis en retraite.

Signaler un abus