Le Puy : les transports en commun ont la cote sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Le Puy : les transports en commun ont la cote

Date : 27/06/2011 | Mise à jour : 28/06/2011 11:34
Partager

Alors que l'Agglomération du Puy-en-Velay ne cesse d'étoffer son offre de services de transports en commun, la fréquentation augmente parallèlement, de plus de 10,60 % en trois ans et de 8,10 % entre 2009 et 2010. A Taulhac, une nouvelle offre est proposée.

"Il faut chercher une alternative à la voiture, de nombreux foyers décident de n'en conserver qu'une pour la famille", explique Willy Guieau, vice-président de la communauté d'agglomération du Puy-en-Velay. "Avec la ligne au quart d'heure, de nouveaux horaires et de nouvelles dessertes, on essaie de penser grand public et ne plus se focaliser exclusivement sur les scolaires, qui demeure cependant notre premier public", ajoute l'élu. En effet, on constate que la fréquentation des Tudip diminue considérablement lors des vacances scolaires.



Augmentation des tickets à l'unité et des abonnements

L'achat de tickets à l'unité a progressé de 2,41 % de 2009 à 2010 et cette tendance se confirme pour les quatre premiers mois de l'année 2011 par rapport à 2010 pour la même période puisqu'une hausse de 4,04 % est constatée. Même constat du côté des abonnements "jeunes", avec une hausse de 7,68 % entre 2009 et 2010 et sur les quatre premiers mois de l'année, une augmentation de 20 % est constatée sur la même période entre 2010 et 2011.
Pour les abonnements "actifs", l'augmentation de la fréquentation entre 2009 et 2010 est de 16,10 % et pour les quatre premiers mois de l'année, de 15,10 % entre 2010 et 2011. "Les gens sont au rendez-vous car hormis les scolaires, il y a beaucoup de professionnels, d'actifs qui s'engagent sur un trimestre puis sur l'année", confirme Willy Guieau.
En revanche, paradoxalement, alors que la population ponote est plutôt vieillissante, les abonnements "âge d'or" reculent sensiblement puisque 2 291 carnets avaient été vendus en 2008 contre 2 209 en 2010.



La fréquentation augmente, les prix aussi

Alors que la fréquentation des transports en commun de l'agglomération du Puy-en-Velay a augmenté, les élus ont également décidé d'en augmenter le tarif. En effet, à partir du 1er septembre 2011, les titres de transport à l'unité sur les réseaux Tudip augmenteront de 0,05 € pour un prix final de 1,20 €. Le carnet de tickets sera lui à 8,50 €. Enfin les abonnements seront augmentés de 2 %.
Willy Guieau reconnait cette augmentation et la justifie. Ecouter.

 

Une offre étoffée

On remarque qu'au cours des dernières années, à chaque augmentation importante du prix du carburant, la fréquentation des transports en commun augmentait en parallèle. Mais cette augmentation de la fréquentation est, selon la Communauté d'Agglomération du Puy, la conséquence d'une offre de services étoffée. A son actif, on peut citer la création en 2010 de la ligne 11 qui dessert Brives-Charensac, Guitard, Vals et le Val-Vert avec une fréquence au quart d'heure, mais aussi la desserte journalière du bourg d'Orzilhac et des maisons de retraites de l'agglo, ou encore le service de transport à la demande, en taxi, pour les 17 communes non desservies par les Tudip, inauguré en mars 2011 (lire l'article).
Après la mise en place de la navette centre ville, du 1er juin au 30 septembre 2011, deux autobus de 20 places pouvant accueillir les personnes à mobilité réduite (lire l'article), la Com' d'Agglo tente un nouveau coup avec le service de taxi-Tudip à Taulhac, qui sera expérimenté du 29 juin 2011 au 4 janvier 2012.

 

 

Une réunion avec les riverains

Organisée le mercredi après-midi, ce service desservira les arrêts suivants : Place Michelet, Four Vieux, La Vaysse, Bouchetaud, La Marqueyre et le clos des Hospices. Pour en profiter, il faut réserver par téléphone à la boutique Tudip au 04 71 02 60 11 au plus tard le mardi avant midi. Une réunion avait lieu lundi matin en présence des riverains de Taulhac pour leur présenter ce nouveau service. 
Ces derniers ont redoublés de questions à la suite de cette annonce : "Il n'y a que ces horaires ? Et quand on travaille ? Il n'y a que ces arrêts ? Et quand on est chargé, qu'on revient des courses ? Et pour le marché du samedi matin ?..". Willy Guieau a alors coupé court aux demandes : "le système parfait n'existe pas. En fonction de vos demandes, nous pourrons ajuster l'offre".
Taulhac étant difficile d'accès pour les bus, l'expérimentation se fera avec des navettes et des taxis. Au terme des six mois d'expérimentation, en fonction de la fréquentation, le service sera maintenu ou non.




Maxime Pitavy

Les Tudip en chiffres :


* un budget global de 5 140 000 €

* 875 000 kms parcourus pour 1 530 000 voyageurs en 2010

* 46 agents

* 6 lignes principales et 5 secondaires

* 18 autobus standards, 3 autobus de moyenne capacité, un autobus interurbain et deux véhicules PMR.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteEE le 30 juin 2011 - 14h37
la securité du TUDIP ! ce matin au carrefour du riou (ca a passé du justesse ) j ose pas imaginer le pire ! de plus personne d attaché dans le bus tous debout ! deplacé le radar ne servira a rien il faut modifier ce carrefour avant qu il arrive un malheur

Signaler un abus

img_journalisteEE le 29 juin 2011 - 13h13
roulez a vide ou plein meme cout

Signaler un abus

img_journalistepp le 29 juin 2011 - 10h55
L'essor des transports en commun doit s'accompagner de la mise en zones piètonnes de tout le secteur historique et aussi autour de la Place centrale. Toutes les villes y viennent. Prenons exemple sur Bâle : des trams partout , à haute fréquence, et TOUT le centre pièton. Certes Le Puy n'est pas Bâle, mais cependant une ville de renommée mondiale pour son patrimoine, voir le programme Ville d'ART & d'Histoire;

Signaler un abus