Le Puy foot : déjà une petite finale pour le maintien en N1 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Le Puy foot : déjà une petite finale pour le maintien en N1

Date : 03/10/2019 | Mise à jour : 04/10/2019 11:24
Partager

Avant dernier du classement, le Puy foot se rend chez la lanterne rouge Quevilly vendredi à 20h avec déjà un goût de petite finale pour le maintien en N1.

Le groupe sélectionné
L’Hostis, Chazottes, Vandam, Diaby, Ichane, Elie, Clément, Mbow, Mendy, Niang (en attente de qualification), Bouguerra, Hsissane, K. Chergui, Sall, Patrao, Gouache, Celle et Fleury.
Suspendus : Touré et Dufau
Blessé : Perrot
Choix : Gache, Ramon, Ouadoudi, Boulamoy, Aït Boulaalam,
Non qualifié : El Khoumisti

Empêtrés dans une série de quatre défaites consécutives, les joueurs du coach Roland Vieira sont en déplacement à Quevilly Rouen Métropole ce vendredi soir à 20h.
Un déplacement qui, même si nous ne sommes qu'en début de saison, représente déjà un enjeu fort : la lanterne rouge Quevilly ne compte que 3 points et les Ponots sont à 5 points.
Si le 16ème, le SC Toulon, n'a que 6 points, les autres équipes sont déjà un peu plus loin, au moins à 9 points (voir le classement provisoire). Autrement dit, le wagon des équipes qui vont jouer le maintien cette saison semble déjà se dessiner et les confrontations directes sont toujours essentielles, d'où l'importance particulière de cette dixième journée de championnat pour les ciel et blanc.



"On a construit toutes nos montées après des saisons comme ça"

Si la saison dernière était parsemée de succès et de chants de victoires, cette année, une seule fois les Vellaves se sont imposés en neuf matches jusqu'ici et l'ambiance n'est pas forcément au rendez-vous dans le vestiaire. Mais c'est aussi dans l'adversité qu'un groupe se forge.
Pour le coach Roland Vieira, c'est aussi dans ce type de situation que l'on progresse et que l'on sait avec qui on peut travailler. "Il faudra être capable de passer l'étape du maintien sans être sanctionné en fin de saison et si on y parvient, on aura construit un vrai club de National", assure le technicien ponot, qui s'asseoit sur le banc du Puy foot 43 pour la septième année consécutive, un record d'ancienneté parmi toutes les équipes du championnat de National, partagé avec son homologue de ... Quevilly ! Autre record pour Roland Vieira : à 40 ans, il est le plus jeune coach du championnat.


Le coach Vieira peut compter sur la totalité de son effectif, à part Kévin Perrot "et c'est vrai qu'on est un peu sur le fil du rasoir défensivement à chaque fois", Ousman Diaby, toujours en défense (ces deux joueurs sont blessés), ainsi que les suspensions de Loïc Dufau au milieu et Baba Touré, encore en défense.

Le point sur l'effectif

Le Puy foot fait partie des plus mauvaises défenses avec 16 buts encaissés en neuf parties, un ratio qui n'est pas compatible avec le maintien en National mais qui s'explique : "déjà avec les absences de plusieurs joueurs clefs en défense depuis le début de saison", justifie l'entraîneur du Puy, "mais avec des situations où on a eu un arbitrage défavorable".
Surtout, "il y a un état d'esprit à développer pour ne pas prendre de but, qui doit être développé dans l'ensemble de l'équipe, pas que pour les joueurs défensifs mais je suis persuadé d'une chose : on a le potentiel pour se maintenir, on a des joueurs investis dans leur mission et il faut simplement quelques réajustements dans l'effectif".

Le milieu défensif en provenance de Ligue 2 Fallou Niang devrait être aligné, sous réserve de qualification en cours.
En revanche, l’attaquant, également issu de la Ligue 2, recruté ce jeudi Fahd El Khoumisti, ne sera pas encore prêt.


Maxime Pitavy









Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteJG le 4 octobre 2019 - 22h16
Quevilly gagne, 3-0, là cela va devenir difficile Courage Le Puy!

Signaler un abus