Le Puy-en-Velay, un terrain de jeu le temps d'un escape game entre femmes sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Le Puy-en-Velay, un terrain de jeu le temps d'un escape game entre femmes

Date : 13/05/2019 | Mise à jour : 13/05/2019 17:01
Partager

C'est une première et elle aura lieu ce vendredi 17 mai 2019. 144 femmes issues des douze groupes femmes du bâtiment d'Auvergne-Rhône-Alpes participeront à l'événement VivaCité, soit un "city aventure" dédié à la valorisation du patrimoine.

Initié par Sylvie Faure, présidente du Groupe Femmes de la Fédération Française du Bâtiment Auvergne-Rhône-Alpes, cet événement a pour vocation première "de fédérer, de rassembler" en proposant de manière ludique et insolite une découverte du patrimoine architectural et culturel du Puy-en-Velay. La raison du choix de cette ville est avant tout affective puisque Sylvie Faure est "à moitié ponote".


(Hervé Guillot, président de la fédération départementale du BTP de Haute-Loire, Sylvie Faure, présidente du Groupe Femmes FFB Aura, Michel Chapuis, maire du Puy, Marielle Chantemesse, présidente du Groupe Femmes du Bâtiment de la Haute-Loire et Caroline Barre, adjointe au maire en charge des travaux de la Ville. Photo DR/S.Ma)
 

Ainsi, 144 exploratrices, membres de groupes femmes du bâtiment, débarqueront ce vendredi de toute la région pour participer à ce "city aventure". Mathieu Wanner, gérant de la société J'aime Construire, organisatrice d'événements dédiés à la valorisation du BTP, nous en dit plus sur le concept de cette première édition de VivaCité.


Zoom sur l'escape game dans la ville

La ville est en danger ! Rappelons qu'il s'agit-là d'un jeu. Une organisation criminelle a créé un virus dans le but de contrôler l'esprit humain et d'en faire l'arme la plus puissante au monde. Il ne reste qu'une étape avant l'activation du virus actuellement en veille. Pour l'en empêcher, l'Opération Mindfall a été lancée. Les exploratrices ont été choisies pour mener à bien cette mission, à l'aide d'un action pack et d'une tablette numérique GPS. Des indices en réalité augmentée les attendent. Attention, chaque groupe d'exploratrices n'aura que 90 minutes pour sauver la ville.

Puis deux autres parcours seront également proposés aux exploratrices, l'un en ville haute, l'autre en ville basse, traversant 10 sites d'exception ponots (le Cloître, l'Atelier des arts, l'Hôtel Dieu, le musée Crozatier, etc.) dans lesquels les participantes devront résoudre des énigmes en observant chaque détail des lieux choisis.

"Le bâtiment a besoin de femmes"

Aussi ludique soit la forme, sur le fond et en lien avec le type de public participant à ce premier VivaCité, des femmes du bâtiment donc, le message est plus sérieux : "la femme est l'avenir du bâtiment". Mais quelle est sa place dans ce secteur ? Mathieu Wanner répond :

 

Chacune des douze fédérations départementales du BTP compte un groupe de femmes réunissant au total plus de 200 membres sur la région : dirigeantes, co-gérantes, conjointes collaboratrices, bras droits ou assistantes de direction. Elles se rencontrent régulièrement, chaque groupe dans son département, pour partager leurs expériences, leurs bonnes pratiques, pour s'informer, se former. Ce vendredi aura donc lieu la première rencontre de ces femmes à l'échelle régionale.

Stéphanie Marin

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...