Le Puy Foot 43 recrute deux attaquants et un manager sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Le Puy Foot 43 recrute deux attaquants et un manager

Date : 12/06/2018 | Mise à jour : 12/06/2018 11:41
Partager

Le Puy Foot 43 présente ses deux nouvelles recrues, Florent Gache et Kamel Bennekrouf. Le staff s'étoffe, lui, de nouveaux postes avec l'arrivée d'un manager général et d'un préparateur physique.

Avec ces deux nouvelles recrues, Le Puy Foot 43 affiche de belles ambitions. D’abord avec le renforcement de l’attaque ponote qui devra se passer des services de Moustapha N’Doye parti pour Martigues. Florent Gache, attaquant en provenance de Jura Sud, rejoindra donc le groupe de Roland Vieira. « Nous connaissons bien ce joueur pour l’avoir affronté à plusieurs reprises. C’est un joueur offensif reconnu pour sa technique et sa qualité de passes », précise Rémi Cerezo, responsable communication au Puy Foot 43. Autre recrue qui sera officialisée ce mardi 12 juin 2018 au soir, Kamel Bennekrouf. L’attaquant d’Andrézieux Bouthéon, âgé de 26 ans, se démarque quant à lui « par sa force de percussion ».

Si Le Puy Foot 43 a assuré son maintien en National 2, l'équipe n’a décroché que la 10e place du classement après une saison en dents de scie. Un manque d'inspiration avait souvent été reproché aux joueurs. « Accrocher le haut du tableau », telle est l’ambition du club pour la saison 2018-2019.

Deux nouvelles recrues dans le staff

Et puis, en plus des deux nouvelles recrues, le club ponot se dote d’un préparateur physique, Bertrand Dupuis, mais également d’un manager général, en la personne d’Olivier Miannay, un homme d’expérience au carnet d’adresses bien fourni. Olivier Miannay, qui officiait à Créteil en tant que directeur général, est passé tout au long de sa carrière par des clubs de National, de Ligue 2 et de Ligue 1. Il va y avoir du mouvement au Puy Foot 43.

Stéphanie Marin

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteGA le 14 juin 2018 - 13h00
Savoir mesurer son ambition pour une ville qui n'a pas les moyens d'entretenir des équipes sportives à un haut niveau ! L'histoire sportive locale l'a d'ailleurs déjà prouvé (foot, basket) et les impacts économiques et touristiques restent à démontrer. Et il n'y a pas que le foot sur l'agglomération, un sport pour lequel beaucoup a déjà été fait avec l'argent public (subventions, aides, locaux, stades, …), malheureusement au détriment de biens d'autres condamnés encore à … végéter !

Signaler un abus

img_journalisteRR le 12 juin 2018 - 16h28
Effectivement, si le club veut grandir, il faut se structurer et s'entourer de gens compétents....Olivier Miannay semble être de ceux là...Il est temps que la ville du Puy se dote d'une équipe compétitive évoluant au moins en National 1 afin que les supporters puissent enfin vibrer comme il y a quelques décennies avec la fabuleuse épopée du COP football...L 'impact économique et touristique sera toujours positif pour la cité ponote et le département....Vive le Puy Foot 43...

Signaler un abus