Le Puy se débarrasse de ses « verrues urbaines » sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Le Puy se débarrasse de ses « verrues urbaines »

Date : 13/06/2018 | Mise à jour : 13/06/2018 13:26
Partager

Face à la Commanderie Saint-Jean, à l’intersection de la rue de Vienne, du Chemin Sainte-Catherine et du boulevard Maréchal Joffre, une opération de grand nettoyage a été lancée depuis lundi dernier, soit le 11 juin 2018.

« Enfin ! ». Ce mercredi 13 juin, Michel Chapuis, le maire du Puy-en-Velay, n’a pas caché sa satisfaction de voir cette verrue urbaine, une autre après celle du croisement entre le boulevard République et la rue Chevaliers Saint-Jean ; grignotée par une pelle mécanique. D’ici la mi-juillet, deux immeubles, un garage et un local vont être gommés de ce carrefour situé sur l’une des trois principales entrées de ville. Il s’agit-là de l’un des chantiers entrepris sur le carrefour « Belges-République », dans un quartier en devenir si on en croit les ambitions de la Ville.

Inhabités depuis une quinzaine d’années, ces bâtiments qui tombaient en ruine, étaient voués à la démolition. Le chantier une fois achevé, c’est une surface de 350m² de terrain qui sera libérée. Pour l’heure, la Ville du Puy n’a pas défini le futur aménagement qui viendra en lieu et place de cette « verrue urbaine ». « On verra en fonction des besoins », a simplement commenté le maire du Puy.

L’agenda des travaux

Les travaux de démolition ont démarré ce lundi 11 juin par le garage permettant ainsi de libérer de l’espace permettant l’installation des cabanes de chantier en vue du désamiantage. Cette dernière opération qui débutera d’ici la fin de la semaine se prolongera sur deux à trois semaines. Quant à la démolition des deux immeubles et du local, elle devrait durer jusqu’à trois semaines.

Aucune déviation n’est prévue le temps des travaux. Toutefois des perturbations sont à prévoir le temps d’une journée au moment de la démolition côté boulevard de la République. Ce jour-là, la voie montante de la RN88 pourrait être neutralisée.

Stéphanie Marin

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteHC le 14 juin 2018 - 11h39
Il y en a une autre : un grand bâtiment derrière l'hôtel Régina, 4 étages sur rez-de-chaussée. face à l'église des Carmes. dans un quartier du centre ville.

Signaler un abus