Le Moto Tour encore à Langeac en 2014, au moins trois pilotes locaux en course sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Le Moto Tour encore à Langeac en 2014, au moins trois pilotes locaux en course

Date : 12/02/2014 | Mise à jour : 12/02/2014 16:55
Partager

La Haute-Loire aime la moto. Cette année, elle risque de l'aimer encore plus : la commune de Langeac a de nouveau été désignée comme ville-étape du Dark Dog Moto Tour 2014. Au moins trois pilotes altiligériens y participeront.

En cette matinée du mercredi 12 février, l’organisation du Dark Dog Moto Tour a officialisé la nouvelle : l’édition 2014 de l’évènement passera à nouveau par la Haute-Loire. Fort d’un accueil réussi l’année dernière (notre vidéo), c’est Langeac qui aura le plaisir d’accueillir à nouveau les motards au mois de septembre.

1350 euros par inscription, 200 pilotes prévus

Les inscriptions sont déjà ouvertes, en ligne, mais attention, seulement 200 pilotes auront la chance de participer à cette édition 2014. La participation coûte, cette année, 1350 euros. Une nouvelle importante a également était annoncée par Sam Thomas, président d’Option Sports Événements : « La 12ème édition du Dark Dog Moto Tour sera peut-être la dernière édition du DDMT dans ce format de traversée de la France en une semaine. Attendez-vous à des surprises dans les semaines qui viennent. » L’homme n’en dit pas plus et laisse aux amateurs de sports mécaniques la possibilité de spéculer sur une éventuelle nouvelle organisation de cette compétition.

Le 30 septembre, « la fête de la moto » revient à Langeac

« Ca va être du grand, ça va être du fort », s'enthousiasme Marc Fontan, directeur du Dark Dog Moto Tour, au moment de présenter le détail des 3000 km de petites routes départementales et des 19 spéciales. La douzième édition du DDMT partira de Saverne, dans le Bas-Rhin, le samedi 27 septembre, avant d’arriver à Doussard, en Haute-Savoie, le 29 septembre. C’est le mardi 30 septembre que les pilotes parcourront les 500 km qui les amèneront en Haute-Loire, à Langeac. Sur la route, trois spéciales : « Cette belle ville nous accueille encore cette année, il y avait énormément de monde l’année dernière sur les épreuves. C’est la fête de la moto à Langeac », lâche le directeur du Moto Tour. Le parcours passera ensuite par Brive (Corrèze), Albi (Tarn), Alès (Gard) et enfin Toulon (Var), le traditionnel point d’arrivée, le dimanche 5 octobre.

Entre trois et quatre pilotes de Haute-Loire cette année

Le pilote ponot Cédric Parmentier sera probablement de la partie : « Il y a de forte chance. Les sponsors, ça reste la partie la plus difficile mais oui, normalement oui. Je suis toujours suivi par Yamaha qui me fournisse la moto. » Le pilote ne souhaite pas rester sur sa défaite de l’an dernier où il avait dû s’arrêter dès la deuxième spéciale, suite à une chute. « J’avais de fortes ambitions, je jouais la gagne… L’erreur vient de moi, c’est pas mécanique. Cette année, je joue le podium aussi. » Il ne sera pas le seul représentant de la Haute-Loire : Pierre Lemos, déjà pilote l’année dernière, a finalisé son inscription la semaine passée : « Les sponsors devraient rester les mêmes, c’est pour la moto que c’est plus délicat. On m’en avait prêté une en 2013. » Deux autres pilotes altiligériens souhaitent être de l’aventure : Fred Jalade et Wilfried Martin. Le premier y avait participé en 2012 mais s’était abstenu l’année dernière : « Je suis en pleine recherche de sponsors, je suis à fond. Tout dépendra du budget, si je l’ai fin février, je m’inscrit, sinon ça sera difficile. » Wilried Martin, lui, y a déjà participé plusieurs fois en tant qu’assistant. Cette année, il voudrait le faire en tant que pilote mais ne peut encore garantir sa participation.

Le Moto Tour au Puy en 2015 ?

Cette année encore, Le Moto Club des Guidons Vellaves, au Brignon, s’occupera de l’organisation de deux spéciales sur la Haute-Loire : « Les communes de Lavoûte-Chilhac et de Prades nous avaient pas mal aidé l’an dernier, il y a donc de fortes chances pour que l’on pense à elles à nouveau cette année », nous a confié André Courbon, le président du moto club. « Le Puy nous a refusé le passage cette année. On voulait faire du Puy une ville étape, comme Langeac. C’est dommage, c’est quand même une grande et belle ville où il y a tout accueillir cet évènement. » Tenace, André Courbon retentera le coup en 2015.


A.L.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteN le 12 février 2014 - 12h35
Une belle initiative, ce sont de jolis coins pour le DDTM! Serait présent sur le bord des spéciales pour encourager les pilotes locaux...

Signaler un abus