La réduction à 80km/h va "particulièrement toucher les zones rurales" sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

La réduction à 80km/h va "particulièrement toucher les zones rurales"

Date : 12/01/2018
Partager

C'est le constat de nombreux sénateurs, suite à l'abaissement de la vitesse à 80 km/h, qui demandent la création d'une mission d'information.

Les Sénateurs, dont Laurent Duplomb et olivier Cigolotti, sénateurs de la Haute-Loire cosignataires de la lettre ouverte demandant au Gouvernement les résultats de l’expérimentation sur la réduction de la vitesse, ont pris acte de la décision du Premier Ministre de généraliser l’abaissement à 80km/h de la vitesse sur toutes les routes du réseau secondaire sans séparateur central.

Une mission d’information sur la prévention routière

Les Sénateurs regrettent la précipitation d’une généralisation sur 400 000 kilomètres alors que d’autres solutions plus adaptées aux réalités locales étaient proposées par des élus. Cette décision, dont l’impact est réel pour le quotidien des automobilistes, va particulièrement toucher les zones rurales.
Sachant que le Gouvernement envisage une mise en oeuvre des mesures au mois de juillet 2018, les Sénateurs demandent la création d’une mission d’information sur la prévention routière dont les conclusions pourront être publiées avant l’été.

Des réformes hâtives

En ce sens, les cosignataires rappellent qu’à la suite du Comité interministériel du 11 mai 2011, le Gouvernement de l’époque avait proposé des réformes de manière hâtive, aboutissant le 24 mai à la création d’une mission d’information par les députés et le Premier ministre s’était alors engagé à ce qu’aucune modification législative ou réglementaire ne soit décidée avant de connaître les conclusions de la mission.



Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalister le 14 janvier 2018 - 11h51
La limitation actuelle à 90 km/h est loin d'étre respectée , à quoi bon une nouvelle limitation sinon pour justifier de nouvelles contraventions..Il serait plus judicieux de sanctionner les incivilités et les comportements dangereux ..La multiplication des limitations de vitesse (pas toujours adaptées) fait de la conduite un casse-téte au détriment de la vigilance et de la sécurité ( 3 ou 4 limitations suffiraient) ...Il faut agir sur le comportement du conducteur en le responsabilisant ..

Signaler un abus

img_journalisteR le 13 janvier 2018 - 21h59
Au moins cela permet à des élus en manque de notoriété, d'exister, coincés entre la clique de Macron (et sa politique droite) et lolo qui verrouille tout au niveau local. Bonne chance les gars !

Signaler un abus

img_journalistep le 13 janvier 2018 - 11h52
C'est encore une mesure de plus pour renflouer les caisses de l'état, comme la hausse du carburant, le péage routier, le contrôle technique etc... Et cela n'empêchera pas les accidents causés par le non respect du code de la route et une vitesse mal adaptée sur des routes très accidentogènes, par des chauffards très inconscients. Une politique d'amélioration des routes devraient être mise en place en parallèle, pour supprimer les points noirs qui sont très nombreux sur les routes.

Signaler un abus