Etat d'urgence : renforcement des mesures de sécurité sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Etat d'urgence : renforcement des mesures de sécurité

Date : 17/10/2020 | Mise à jour : 19/10/2020 06:49
Partager

Le Premier ministre a décrété l’Etat d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire à partir
de ce samedi 17 octobre 2020.
Les données sanitaires actuelles confirment une recrudescence préoccupante de la circulation du
virus au niveau national et dans le département. Aussi, il est nécessaire d’adapter les moyens de
lutte.

L’état d’urgence sanitaire implique l’application automatique de mesures sur l’ensemble du

territoire national à compter de ce samedi 17 octobre 2020

.

  •  Tous les rassemblements sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public de plus de 6 personnes sont interdits.
  • Toutes les fêtes privées (cérémonies, mariages, soirées, événements festifs ou associatifs...) dans des salles des fêtes, dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public sont interdites. À titre exceptionnel, pour ce week-end, les rassemblements festifs demeurent autorisés dans les ERP dans la limite de 30 personnes fixée au niveau départemental.
  • Tous les restaurants appliqueront le protocole sanitaire qui a été récemment renforcé et prévoit notamment la limitation à 6 du nombre de clients par table et l’enregistrement du nom des clients ;
  • Dans tous les établissements recevant du public assis (cinémas, cirques, gradins desétablissements sportifs, salles de conférence, auditoriums...) la règle d’un siège sur deux continue de s’appliquer entre deux personnes ou entre deux familles ou groupe d’amis désormais limités à six personnes au maximum.

En Haute-Loire, le port du masque demeure obligatoire pour les personnes de 11 ans et

plus

sur tous les marchés de plein air, brocantes, vide-greniers, fêtes votives, fêtes patronales et fêtes foraines.
Cette disposition ne s’applique pas :

  • aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus, définies en annexe du décret n°2020-860 du 10 juillet 2020 ;
  • aux personnes exerçant une activité physique (vélo, course à pied). L’obligation du port du masque redevient applicable dès que l’activité sportive cesse ;
  • aux personnes circulant sur les chemins de randonnée, sauf si elles traversent une zone où le port du masque est obligatoire.

Enfin, concernant les EHPAD

les directeurs de ces structures organisent l’accueil des visiteurs dans les conditions préservant leurs résidents de tout risque de contamination par la Covid-19. Les mesures sont prises au cas par cas en tenant compte de l’organisation et de la spécificité de chaque établissement.
Le nombre maximal de personnes est limité à deux par visite. Suite à de trop nombreux écarts constatés, il est rappelé aux visiteurs de résidents l’importance de respecter strictement les consignes sanitaires et les gestes barrières au regard des risques encourus. Le port du masque est obligatoire tout au long de la visite ainsi que le lavage régulier des mains.
"Je tiens à rappeler que chacun est pleinement acteur de la lutte contre la propagation du virus" termine le préfet de la Haute-Loire.

- Information émanant d'un communiqué de presse -





 
Partager

Vous aimerez aussi