La cagnotte pour des légumes bio dans les cantines locales à mi-parcours sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

La cagnotte pour des légumes bio dans les cantines locales à mi-parcours

Date : 22/06/2020 | Mise à jour : 22/06/2020 17:46
Partager

Inititiée par les Ateliers de la Bruyère, à Saugues, une cagnotte visant à financer un chantier d’insertion en maraîchage bio pour produire et transformer des légumes pour les cantines de l’ouest de la Haute-Loire est ce mardi matin à mi-parcours. 2 420 € ont été collectés pour un objectif de 5 000 € et il reste six jours.

Un chantier d’insertion en maraîchage biologique et des agriculteurs font équipe pour produire et transformer des légumes pour approvisionner les cantines de l’ouest de la Haute-Loire.
Leur but est simple : que les enfants du territoire mangent à la cantine des légumes qui ont poussé près de leur école, que les cuisiniers auront préparés en connaissant leur origine et même l’agriculteur qui les a cultivés. Ils ont lancé une cagnotte à retrouver ici.

Chantier d'insertion en maraichage biologique et aménagement d'une légumerie

Implantés à Saugues depuis 1992, les Ateliers de la Bruyère accompagnent des personnes vers l’insertion professionnelle et sociale, en les salariant autour de plusieurs activités : feutrage de laine, entretien de l’espace rural, logistique de site internet. En 2016, l’association a développé un chantier de maraichage biologique à Langeac, sur trois hectares de terrains situés en bord d’Allier, rue Berthelot.
Ils y ont également aménagé une légumerie pour proposer, aux cantines et restaurants du secteur, des légumes épluchés, découpés et mis sous vide. Constatant la difficulté à répondre seuls aux besoins des cantines locales, les Ateliers de la Bruyère et des éleveurs ovins ont commencé à cultiver ensemble des pommes de terre… Les agriculteurs prêtent leur parcelle, leur tracteur, ils préparent la terre et surveillent la culture.

Les trois quarts sont labélisées Agriculture Biologique

Les 14 aides-maraichers des Ateliers de la Bruyère participent à la plantation, au désherbage, à la récolte, au tri des légumes, puis à leur préparation en légumerie et enfin à leur livraison. Trois exploitations sur les quatre sont labélisées Agriculture Biologique.
Pour la ferme qui n’est pas en bio, les légumes sont cultivés en respectant le cahier des charges de l’agriculture biologique et ne reçoivent donc aucun traitement chimique. A terme, l’objectif est que toutes les fermes partenaires soient labélisées bio, en accompagnant vers la conversion celles qui ne le sont pas encore.

Approvisionner plus de cantines du territoire

Durant l’année scolaire 2019-2020, les cantines de trois établissements scolaires ont servi leurs légumes à leurs élèves : le collège-lycée Lafayette à Brioude, le collège du Val de Senouire à Paulhaguet et le collège du Haut-Allier à Langeac. Cela représente près de deux tonnes de pommes de terre. Le reste de la récolte a été vendu à un restaurant puis aux particuliers pendant la période de confinement.
L’objectif est de constituer une équipe de 10 agriculteurs et d’approvisionner plus de restaurants collectifs du secteur (collèges, écoles, maisons de retraite, hôpitaux) en proposant une gamme de 10 légumes. La nouvelle légumerie est en cours de construction rue Roche Buffeyre, dans les nouveaux locaux des Ateliers de la Bruyère qui abriteront également un point de vente.

> Lire aussi : en quête de clients, Cuisine en Velay veut se rapprocher du Département

A quoi va servir la collecte ?

Concrètement, si elle aboutit, elle devrait permettre l'acquiqition dès le mois de juin de matériel spécifique à la culture de plein champ (achetée d’occasion) : un buttoir pour les pommes de terre et les carottes (2 000€), quatre houes maraîchères pour désherber les légumes manuellement (2 000€) et une bineuse ou sarcleuse pour désherber les légumes mécaniquement (1 000€).
Pour cet automne, il est prévu l'achat de matériel de stockage réfrigéré (d’occasion) : un conteneur frigorifique ventilé 20 pieds (6 000€ + 1 500€ pour le transport).


Le Don est déductible des impôts à hauteur de 66%, pour 100€ de don, on peut déduire 66€ de sa feuille d'impôt. À partir de 30 € de dons, un panier garni (légumes bio) est offert. Une cagnotte à retrouver ici.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire