L'hyperloop ne remplace pas le projet de l'A45 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

L'hyperloop ne remplace pas le projet de l'A45

Date : 06/07/2017 | Mise à jour : 06/07/2017 12:25
Partager

Le Conseil de développement de Saint-Etienne Métropole a organisé une réunion d’information ce 5 juillet avec la société canadienne Transpod qui travaille sur un train supersonique utilisant la technologie de l'hyperloop.

L’hyperloop est un nouveau système de transport imaginé par Elon Musk, patron visionnaire de l’entreprise Tesla. Ce train du futur pourrait transporter les voyageurs ou les marchandises à très grande vitesse puisqu’il pourrait atteindre les 1200 km/h ! Cette technologie à mi-chemin entre les technologies du fer et de l’aéronautique pourrait être l’occasion d’innovations technologiques majeures au sein d'entreprises ligériennes. Plusieurs sociétés s’affrontent au niveau mondial pour réaliser la 1ère ligne hyperloop. Parmi elles, la start-up Transpod invitée par le Conseil de développement de Saint-Etienne Métropole. Si son PDG, Sébastien Gendron, verrait bien une ligne hyperloop entre Saint-Etienne/Lyon, Claude Risac, le président du Conseil de développement, a lui balayé l'idée lors d'un point presse. Pour ce défenseur du projet A45, l'autoroute payante entre Brignais et La Fouillouse, cette réunion de ce 5 juillet n’avait que pour seul but "de convaincre des entreprises locales à participer à la conception de l'hyperloop", et non "pour se positionner sur le projet d'une liaison Saint-Etienne/Lyon"... du moins pour l'instant.

F. P.

Ecoutez Claude Risac, s'exprimer sur l'hyperloop:



A l'occasion de l'Assemblée plénière du 29 juin dernier, les conseillers régionaux ont adopté un vœu déposé par les élus du groupe Socialiste, Démocrate, Ecologiste et Apparentés permettant à la Région de devenir un acteur majeur du développement de l'hyperloop, ce nouveau moyen de transport qui permettrait, par exemple, de relier Lyon à Saint-Etienne en moins de 8 minutes. Ce vœu étant adopté, la Région Auvergne-Rhône-Alpes mettra en place un groupe de travail qui sera chargé de proposer "très bientôt" à la SNCF de l'accompagner dans les expérimentations en cours sur ce projet. Pour Stéphane Gemmani, conseiller régional du groupe SDEA qui a porté ce vœu, "il s'agit sans doute de la plus grande innovation de transports rapides de biens et de personnes depuis le TGV. Le projet Hyperloop, nous en sommes convaincus, a un potentiel majeur en matière d'aménagement du territoire et de transition énergétique. Nous sommes satisfaits d'avoir convaincu le Président de Région d'avancer sur ce projet".

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistedL le 18 août 2017 - 13h40
Hyperloop, A45 : projets sortis tout droit du Vinatier.

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 17 août 2017 - 19h31
Saint Etienne, pionnière sur le rail, train et tram et la route, s'intéresse très naturellement à Hyperloop. Lyon est une ébauche, au mieux un maillon entre Munich et Madrid. Le vrai sujet Hyperloop est dans la verticale PARIS / MARSEILLE, via la Loire et sous le Pilat. Un projet autrement pertinent. Pour Lyon, l'A45 devrait suffire. G. Peycelon

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 16 août 2017 - 10h47
Non a l'A45, oui au contournement de Givors ! Mais du coups c'est un projet lyonnais et la je crois pas qu'il est très envie de le financer ... portant le souci vient bien de givors !!

Signaler un abus