L'animateur stéphanois Loïc Ballet de France 2, met la Loire à l'honneur sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

L'animateur stéphanois Loïc Ballet de France 2, met la Loire à l'honneur

Date : 31/03/2015 | Mise à jour : 02/04/2015 18:25
Partager

Le jeune homme est dans le département pour deux jours, dans le cadre de l'enregistrement d'une chronique sur "La route du chocolat". Nous sommes allés lui rendre visite place Jean Jaurès, à Saint-Etienne, ce mardi après-midi.

Juste le temps de faire une bise à son père, venu le voir sur le tournage, et Loïc Ballet s'élance sur les escaliers de l'Hôtel de ville. César Troisgros l'attend en haut des marches. Le jeune chef participe à l'enregistrement de cette chronique gastronomique, diffusée dans Télématin le samedi matin. "C'est la Maison Troisgros qui m'a donné le virus de la gastronomie, à 19 ans", explique l'animateur ligérien, qui fait voyager les téléspectateurs avec ses escapades gourmandes. Un peu plus tôt dans la journée, c'est le praliné de Weiss qui était à l'honneur : "nous avons été reçus par Régis Bouet, leur maître chocolatier, à la chocolaterie, mais aussi dans la boutique".

Loïc Ballet s'était déjà rendu dans la Loire avec son triporteur, pour un reportage sur la fourme de Montbrison. C'était en février 2014.



Passé par la télévision locale TL7

Loïc Ballet est chroniqueur et réalisateur. Il a débuté dans l'équipe de la télévision locale TL7 lorsqu'il n'avait que 17 ans. Puis il est arrivé à France 3 Région. Repéré par William Leymergie, il a intégré la rédaction des émissions matinales de France 2 en 2010, notamment dans C'est au programme avec Sophie Davant. "J'ai réalisé des reportages dans les coulisses des grands événements, par exemple pour le mariage du prince William et de Kate". Puis il se lance dans ses chroniques gastronomiques avec son triporteur rouge. Après être passé par Espelette pour sa série sur le chocolat, le Ligérien sera mercredi à Roanne, chez François Pralus.

L'aninmateur de France 2 aime revenir à Saint-Etienne, où il a conservé un pied-à-terre. "Tout à l'heure, j'étais très ému de tourner pour Télématin, dans cette Grand'rue, que j'ai arpentée pendant des années". Loïc Ballet redescend régulièrement les week-end voir ses proches, notamment son père Patrick, avec lequel il vient de publier une BD, "un rêve de gosse".



S. B.

A savoir : la diffusion aura lieu le lundi 20 avril pour le reportage St-Etienne et Weiss et mercredi 22 avril pour Roanne et Pralus.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...