logo_zoom

L'Ecureuil condamné pour "publicité mensongère" sur des placements

Date : 13/12/2012
Partager

Ce 13 décembre, le tribunal correctionnel de Saint-Etienne a condamné la Caisse d'épargne Loire-Drôme-Ardèche à une amende de 40 000 euros pour "publicité mensongère". Il s'agit du 1er procès au pénal d'un produit de placement qui promettait le doublement de la mise de départ.

Les clients avaient souscrit le produit de placement "Doubl'Ô Monde" en espérant doubler leur capital en 6 ans "en toute sérénité", comme l'indiquait une plaquette publicitaire. 6 ans plus tard, les investisseurs ont tout juste récupéré leur capital réduit des frais bancaires.

La Caisse d'épargne devra aussi verser 5 000 euros à l'UFC-Que choisir et de 450 à près de 7 000 euros à une quinzaine de plaignants, soit 15 % des montants qu'ils avaient chacun investis.

La Caisse d'épargne Loire-Drôme-Ardèche doit faire appel.

Vous aimerez aussi

Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...