L'Aéro-Club du Puy pose ses premières bougies sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

L'Aéro-Club du Puy pose ses premières bougies

Date : 23/01/2011
Partager

Lancement d'un concours de nouvelles, présentation des festivités pour son 80ème anniversaire : l'Aéro-Club ne chôme pas en ce début d'année 2011.

Fort d'une quarantaine de membres pour 500 heures de vol à l'année, l'Aéro-Club du Puy est équipé de deux avions quadriplace monomoteur « DR 400 ». Son équipe assure la formation des pilotes, des brevets d'initiation aéronautique en milieu scolaire pour l'obtention de bourses et le passage de licences de pilote privé. Et pour le grand public, des baptêmes de l'air et des vols de découverte de la région.

 

Depuis 80 ans – voire 100 ans puisque la passion de l'aéronautique se perpétue depuis le premier meeting aérien du département le 16 février 1911 – la Haute-Loire se vit aussi à partir du ciel et se raconte. L'association Amiplume organise un concours de nouvelles qui invite les écrivains en herbe à revivre l'expérience des pionniers du vol. Ce jour-là deux « fous » ont décollé de Cordes pour un tour autour des rochers du Puy et du château de Polignac. Un seul a réussi ce tour de force dans des conditions périlleuses, le second s'étant abîmé au décollage.

 

Un rallye aérien « Lafayette » au mois de juin et la fête du club du 15 au 17 juillet commémoreront cet exploit et la création du club en 193. L'année sera intense (le programme est à découvrir sur le site internet de l'aéro-club). Il faudra toute l'énergie de la jeunesse des membres du club, une génération arrivée en 2002 qui veut « mettre le vol à la portée d'un maximum de gens […] car c'est avant tout du rêve

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteAnonyme le 4 février 2011 - 22h42
C'est malheureusement bien triste de constater l'état d'esprit de certaines personnes... Evidemment c'est tout a fait normal de trouver une maison à proximité d'un aérodrome (visiblement digne de nos aéroports nationaux en terme de traffic!!) plutôt qu'un....avion ! Se plaindre est-il devenue un phénomène de mode?
Quant aux pilotes qui volent pour leur plaisir, concept tout à fait compréhensible, je doute qu'ils soient en mesure de régler le niveau de bruit de leur appareil... Egoisme quand tu nous tiens...

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 26 janvier 2011 - 21h11
le 26 janvier 2011 20h52 IL est vrai que l'aérodrome est là depuis longtemps puisqu'il aura 100 ans au mois de juillet.
Les riverains qui peuvent se plaindre son venus s'installer en toute connaissance de cause, l'aérodrome n'était pas caché , il était très visible.Il est lamentable qu'une personne parle au nom de riverains qui ne se reconnaissent pas. Si on ne supporte pas le bruit, il faut aller vivre loin de la civilisation.Par leurs activités les associations qui sont sur l'aérodrome donnent du dynamisme dans le secteur

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 24 janvier 2011 - 15h45
En tant que riverain de l'aérodrome, je ne me reconnais pas dans la personne qui parle au nom de tous les riverains: les avions font partie de notre environnement et je préfère un aérodrome à un ensemble H.L.M. ou une zone industrielle polluante devant ma porte...

Signaler un abus