L’hôpital de Langeac en grève à partir de jeudi sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

L’hôpital de Langeac en grève à partir de jeudi

Date : 29/11/2019
Partager

La grève générale de jeudi 5 décembre 2019 se propage à l’hôpital de Langeac. Un préavis a été déposé par les délégués Force Ouvrière de l’établissement après une assemblée générale du personnel. La grève sera effective mercredi soir à minuit. Elle sera reconductible. Des actions seront menées sur le site du centre hospitalier Pierre Galice jeudi avec un rassemblement à 14h30 dans le hall.

Leurs revendications :

"Des effectifs suffisants pour le remplacement des arrêts. Des effectifs suffisants pour l’accueil des nouveaux arrivants. Des effectifs suffisants pour exercer de bonnes conditions d’exercice afin d’améliorer la qualité des soins pour nos patients et résidents.

Le remplacement systématique des agents absents (maladie, maternité, congés, formation…)

Remplacement des arrêts infirmiers pour que les horaires en J redeviennent de l’exceptionnel et non pas du quotidien comme actuellement et cela depuis plusieurs mois.

Des conditions de travail permettant la sécurité des usagers avec l’arrêt de la mobilité des infirmières sur plusieurs services. La mobilité engendre davantage de difficultés dans l’exercice de leur profession par manque de connaissance de leurs patients. Les agents ressentent une insatisfaction du service qu’il rend. Le risque d’erreur augmente, Il n’y a plus de cohérence dans les plannings, l’investissement sur une journée est plus difficile.

Arrêt des heures supplémentaires non récupérées et non rémunérées.

Maintenir le ménage pour un retour à des services propres pour exercer son travail en accord avec les recommandations d’hygiène et pour le bien être des patients et résidents.

Nous dénonçons la mise en place d'un fonctionnement «en mode dégradé» pour pallier le non-remplacement d'un agent. Cette procédure a pour effet une priorisation des tâches à effectuer. Rester dans une logique purement économique conduisant à une aggravation des conditions de travail, ne permettra plus d'assurer une qualité des soins. Nous demandons l'arrêt des « procédures dégradées ».

Que les agents disposent de leur 5 RTT.

Avoir la lecture à l’année des week-ends travaillés et des congés.

Que tous les agents disposent de leur CF et CHOS.

La continuité d’un samedi – dimanche sur deux travaillés avec la possibilité de s’arranger pour les congés.

Régulariser le compteur d’heure mois/mois
Respect de l’article 13: toute modification donne lieu 48 heures avant sa mise en vigueur et sauf contrainte de nécessité de service à une rectification et à une information immédiate des agents concernés.

Elaboration d’une charte des plannings

Respect du personnel.

Sur le plan national :

En solidarité et en accord avec la grève interprofessionnelle du 05 décembre

Pour l’abrogation de la loi de transformation de la fonction publique et de la loi «ma santé 2022»

Contre la réforme des systèmes de santé de l’hôpital

Pour la défense du service public de proximité

Pour la défense de notre régime de retraite (CNRACL) et contre le régime universel par points.

Pour l’augmentation des salaires.

Pour la création de postes."

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire