Kad Merad, Patrick Bosso et Niels Arestrup à Vals sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Kad Merad, Patrick Bosso et Niels Arestrup à Vals

Date : 09/01/2018 | Mise à jour : 09/01/2018 14:51
Partager

Servi par un trio d’acteurs au cordeau (Kad Merad, Patrick Bosso et Niels Arestrup), « Acting » met le théâtre à nu et en abyme et nous plonge dans l’intimité d’une cellule de prison qui se transforme en plateau de jeu. Rendez-vous au Palais des Spectacles de Vals ce vendredi 12 janvier à 20h30.

Dans une cellule de prison, Robert, un metteur en scène condamné pour meurtre, rejoint Gepetto, un petit expert comptable minable et Horace, un tueur muet.
Gepetto a toujours rêvé d'être un acteur. Mais voilà, il n'a aucune qualité pour l'être. Robert tenté par un pari fou, et voulant tuer le temps, décide de faire de lui le plus grand acteur de tous les temps.

Robert, incarné par Niels Arestrup, est comme le clown blanc, artiste et dominateur, passionné par son métier d’acteur. Kad Merad est Gepetto, naïf et farceur qui ne voit que les paillettes et le star-stystem. Gepetto demande à Robert de lui enseigner la comédie et c’est autour de ce jeu que la relation va s’établir entre ces deux hommes que tout éloigne.
La cellule devient alors théâtre. Ensemble, ils vont travailler Shakespeare et le monologue d’Hamlet – que l’on n’entendra plus pareil après la pièce ! – et s’entraider pour que l’un accomplisse dehors ce que l’autre, condamné à vie ou presque, ne pourra plus.

Dans cette comédie humaine aux saveurs de tragédie, Xavier Durringer nous parle du paradoxal métier d’acteur, prisonnier du désir des autres, avec sa langue toujours percutante, canaille, populaire et scabreuse, dans la lignée de Frédéric Dard et JP Manchette.
Quant à Kad Merad et Niels Arestrup, ils se retrouvent à nouveau ensemble après le succès de la série Baron noir sur Canal+.

Infos pratiques

Acting
Le vendredi 12 janvier à 20h30 au Palais des Spectacles
Mise en scène : Xavier Durringer
Durée : 1h40
Tarif unique : 42€ (Hors abonnement)
Billetterie disponible en ligne ici ou au guichet du Théâtre

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire