Julie Zenatti : ''Cette tournée a un goût de madeleine de Proust'' sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Julie Zenatti : ''Cette tournée a un goût de madeleine de Proust''

Date : 06/02/2019 | Mise à jour : 08/02/2019 06:11
Partager

La chanteuse Julie Zenatti peut se définir ainsi : un prénom français, un nom de la tribu berbère des Zénètes et une terminaison italienne. Mais elle nous livre bien d’autres facettes de sa personnalité dans cet entretien avant son concert au Puy en duo avec Chimène Badi samedi.

Confidence sur le spectacle

Julie Zenatti et Chimène Badi interpréteront des titres comme « Le café des délices », « La Maritza », « Adieu mon pays », « Je dis » ou « La Alegria », une chanson bonus en espagnol - ou plus exactement en ladino – car « Chimène a craqué dessus ! », nous confie Julie.

Connue du public depuis plus de vingt ans, Julie Zenatti a entre autres interprété Esméralda dans la comédie musicale Notre Dame de Paris, puis a pris son envol avec des albums solo à succès : Fragile, Si je m’en sors, Comme vous... Dans Méditerranéennes, son nouvel opus, la chanteuse fait appel à une pléiade d'artistes pour l'accompagner dans la recherche de ses racines, et notamment Chimène Badi (interprète d’ « Entre nous » ou encore de « Je viens du Sud »…) avec qui elle sera en concert au théâtre du Puy-en-Velay ce samedi 9 février 2019 pour le spectacle Méditerranéennes qui affiche complet – comme toutes les dates de leur tournée-voyage musical.


Zoomdici : Comment est né Méditerranéennes ?

JZ : Cet album est né d’une envie de me raconter autrement, au travers de mon héritage culturel, de mes origines. Très vite, je me suis rendue compte que cela ne pouvait se faire qu’en mêlant ma voix à d’autres car la culture méditerranéenne est faite de mélange, de rencontres…

Comment définissez-vous ce projet et cette tournée ?

JZ : C’est une parole, avant d’être un projet. Cette tournée, c’est un cadeau que l’on nous fait. Tout d’abord, je partage la scène avec une amie (ndlr : Chimène Badi) et puis, nous tentons de faire voyager les gens le long de cette mer… Cette tournée, c’est un voyage qui a un goût de madeleine de Proust !

Vous êtes toutes les deux des artistes d’abord solo. Qu’est-ce que travailler en duo vous apporte ?

JZ : Du plaisir…

Julie Zenatti et Chimène Badi (son amie depuis quinze ans) interprètent ensemble le titre « Zina » qui veut dire jolie en Arabe.



Est-ce que vous auriez pu travailler ainsi si vous n’étiez pas amies avant tout ?

JZ : Je ne suis pas certaine, car cet album c’est un engagement. S’engager, c’est aussi s'oublier pour une seule et même personne. Alors, je pense que c’est notre amitié qui rend ce concert unique.

Vous donnez l'impression que ce n'est pas qu'un simple album de duos, mais qu'il y a un retour aux racines et peut-être même à soi. Vous confirmez ?

JZ : Tout à fait !

Quelle question auriez-vous aimé que l’on vous pose ?

JZ : Comment allez-vous ? (Rires)

R.G.








 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire