Inondations : Sous une pluie de mercis… sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Inondations : Sous une pluie de mercis…

Date : 16/04/2018 | Mise à jour : 16/04/2018 17:26
Partager

Ce lundi 16 avril 2018 au matin, les maires des communes du Sud de la Haute-Loire dévastées par les pluies diluviennes au mois de juin 2017, ont été reçus à la Préfecture au Puy. Un dernier rendez-vous avec à la clé une enveloppe de soutien financier d’un montant de 7 490 374 € dont 5 979 773 € destinés aux communes.

Il n’y pas eu de salve d’applaudissements, mais il s’en est fallu de peu. Réunis autour du préfet de la Haute-Loire, Yves Rousset, du député et conseiller régional, Jean-Pierre Vigier, du président du Département de la Haute-Loire , Jean-Pierre Marcon et du président de l’Association des maires et des présidents d’intercommunalité de la Haute-Loire (AMF), Jean Proriol ; les maires des communes sinistrées ont déversé des flots de remerciements, à l’image du maire d’Arlempdes, Gérard Testud : « Je suis élu depuis 1971 et lors de précédentes catastrophes naturelles, jamais nous n’avons été aidés de cette sorte, aussi bien financièrement que humainement. »

Du temps et de l’argent

Dix mois après cet épisode terrible qui avait d’ailleurs coûté la vie à un homme, une nouvelle page se tourne avec cet ultime chapitre axé sur le montant officiel du soutien financier apporté aux communes de la part de l’État, de la Région, du Département et l’Association des maires de France. Un montant qui s’élève à un peu moins de 6 millions d’euros tandis que celui des dégâts finançables avaient été évalué à 6 408 765 €. « On obtient au total un taux de couverture de 93,23 % » a commenté le préfet de la Haute-Loire.

Répartition des aides

* État : 3 715 281 € dont 1 730 780 € destinés aux communes au titre de la solidarité nationale, 473 900 € au titre de la Dotation d’équipements aux territoires ruraux (DETR), 1 510 601 € au titre des calamités agricoles
* Région : 2 421 830 €
* Département : 1 236 486 €
* AMF : 116 777 €

Le calcul du montant des aides attribuées à chaque commune n’a pas été qu’une simple affaire de division. « Il a fallu du temps pour optimiser les contributions des uns et des autres. Ce travail a été un travail très important qui a mobilisé tous les services pour prendre en compte à la fois, les avances qui avaient été faites à certaines communes, les règles internes de chacune des collectivités de l’État et puis les compétences des uns et des autres. Il a donc fallu trouver un mix pour optimiser le montant des indemnisations qui seraient faites pour chacune des communes » a précisé Yves Rousset. Il y a certes des inégalités, des communes sont subventionnées à plus de 98 % et d’autres pour les plus basses à 62 %. Pour ces dernières, l’Association des maires et présidents d’intercommunalité de la Haute-Loire a donné un petit coup de pouce supplémentaire avec ses 127 000 € obtenus à l’occasion d’une collecte. Le chèque a d’ailleurs été remis ce lundi 16 avril aux communes sinistrées.

Jérôme Bay, maire du Brignon, dont l’enveloppe d’aides globale s’élève à un peu plus de 1,3 million d’euros, n’a pas caché sa satisfaction : « La répartition a été faite de manière juste et équilibrée. Aujourd’hui, nous sommes les uns et les autres en train de reconstruire petit à petit les équipements, les routes, les ponts. » Le maire de Goudet, Joël Lacour s’est lui aussi ému de cette solidarité, un mot qui a été repris en chœur : « Pour la commune de Goudet qui est une toute petite commune, c’est une grande satisfaction parce qu’on fait partie des aides les plus importantes. Le pourcentage restant à la commune est très modéré. »

L’heure est au sourire, et pourtant on se souvient du temps de la soupe à la grimace où certains élus pointaient du doigt l’État pour des « promesses non tenues ». Mais Yves Rousset a balayé les polémiques d’un revers de la main : « Ces critiques étaient infondées parce que les informations qui avaient été transmises à la presse étaient fausses. J’ai fait le rectificatif qu’il fallait et depuis, nous avons retravaillé ensemble et le résultat qu’ils voient maintenant montre que ces critiques étaient infondées. »

Le détail des aides attribuées...





Stéphanie Marin




> Sur le même sujet, lire nos articles précédents :

Inondations : comment vont s'articuler les indemnisations pour les particuliers ? 21/07/2017

La Région appuie la grogne des municipalités sinistrées du 13 juin 12/12/2017

« Son geste a permis de sauver la vie des sapeurs pompiers » 20/11/2017

Pont du Brignon : la reconstruction commence 18/10/2017

211 300 € pour les agriculteurs sinistrés en juin dernier 17/10/2017

Inondations : un fonds spécial d'un million d'euros voté par le Département
 26/06/2017
sans compter un soutien financier, au titre de l'aide sociale, à une poignée d'agriculteurs dans le désarroi.

Orages : les communes épargnées apportent leur aide 23/06/2017

Costaros : une ancienne décharge déterrée par l'inondation 21/06/2017

Orages : un tiers des cultures de lentille verte du Puy perdu 19/06/2017

Inondations de Goudet : l'appel à la solidarité de la députée 19/06/2017

Après le déluge, l'entraide se met en place à Landos 16/06/2017

Orages : Landos panse ses plaies 15/06/2017

Déluge en Haute-Loire : les dégâts en images (Vidéo) 14/06/2017

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteM le 17 avril 2018 - 07h14
que va pouvoir dire l'homme à la parka rouge et ses accolytes pour fustiger l'état ?

Signaler un abus

img_journalisteh le 16 avril 2018 - 19h52
Merc iMacron et il est ou le président de région ?

Signaler un abus