Initiée le 6 janvier, la grève des avocats se poursuit sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Initiée le 6 janvier, la grève des avocats se poursuit

Date : 11/02/2020
Partager

Ce lundi 10 février 2020, le barreau de la Haute-Loire a voté la poursuite de la grève des avocats pour une durée illimitée. Cette grève a commencé le 6 janvier dernier et réclame le maintien du régime autonome de retraites des avocats.

Voici la motion du Barreau de la Haute-Loire réuni en Assemblée générale extraordinaire ce lundi 10 février :

"Considérant que les projets de loi portant réforme des retraites sont inacceptables ;
Constatant que les réunions avec la Chancellerie et le Premier Ministre n'ont pas permis d'avancer ;
Connaissance prise du rejet par la commission spéciale de l'Assemblée Nationale des amendements tendant à exclure les avocats du système universel ;
Connaissance prise des propos inadmissibles tenus par la Garde des Sceaux le 8 février rendant responsable le mouvement des avocats de
la dégradation du service public de la justice alors qu’il est déjà sinistré depuis de nombreuses années ;

Rappelle :
• Que le projet de réforme entraînera une forte augmentation des charges des cabinets :
• Qu'à défaut de répercuter cette augmentation sur les honoraires, de nombreux cabinets seront voués à disparaître.
• Que sur le plan national, environ la moitié des avocats permettant déjà l'accès au droit des plus démunis disparaîtra.
• Que l'installation des jeunes avocats sera fortement compromise.
• Que les déserts judiciaires cohabiteront donc avec les déserts médicaux.
• Que la légitime revendication des avocats réside simplement au maintien de leur régime autonome de retraite qui contribue chaque année à la solidarité nationale à hauteur de 102 millions d'euros encore pour 2019.

Décide de maintenir son mouvement de protestation pour une durée illimitée en poursuivant la grève des gardes à vue, des consultations gratuites, des audiences à l'exception de tout le contentieux des libertés, des mineurs délinquants et des étrangers."




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteM le 12 février 2020 - 07h41
parcque leurs honoraires actuels sont "sociaux" de qui se moque t on voilà que les prolos de la justice se réveillent. Leur souci ce n'est pas la défense de la justice mais leur portefeuille. Oui c'est scandaleux ils bloquent la justice qui n'a pas besoin de çà

Signaler un abus