Il faut sauver Paroles et Musiques ! sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Il faut sauver Paroles et Musiques !

Date : 15/05/2019 | Mise à jour : 17/05/2019 06:32
Partager

Le festival "Saint-Etienne Live by Paroles et Musiques" est en danger pour des raisons financières. Pour ne pas l’annuler cette année, les organisateurs ont décidé de le changer de lieu.

En 2018, le festival Paroles et Musiques de Saint-Etienne avait vu grand, trop grand. Malgré 20 000 spectateurs à l’ombre du chevalement du musée de la Mine, P&M Production, la société qui gère le festival stéphanois, affiche une perte de 300 000 euros (sur un budget global de près de 1,5 million d’euros). Pourtant le lieu était magique et le soleil au rendez-vous... « Nous avons fait des erreurs », reconnaît Frédéric Charpail, le président de P&M production et directeur général adjoint de Morgane (producteur du Printemps de Bourges et des Francofolies de La Rochelle) « Mais nous ne souhaitions pas annuler le festival cette année». Alors pour tenter d’éponger cette dette, P&M Production avait revu ses ambitions à la baisse avec un festival 2019 sur 2 jours au lieu de 4 et un budget en-dessous du million d’euros. Mais depuis quelques semaines, l’inquiétude grandissait car les ventes de billets avaient du mal à décoller…

Le festival 2019 est maintenu mais déplacé au Zénith

Pour faire encore des économies sur cette édition 2019, les organisateurs ont décidé de transférer le plateau des artistes au Zénith qui dispose de toutes les infrastructures sur place. « Aménager le site du musée de Mine coûte très cher car il faut tout créer pour disposer d’une grande scène et d’un site sécurisé », explique Simon Javelle, le programmateur. Le Zénith accueillera donc tous les artistes annoncés au Parc musée les 14 et 15 juin* avec, en bonus, 2 soirées au Fil, dont une gratuite le vendredi 14 juin avec des artistes émergents. De plus, le dimanche 16 juin, un concert exceptionnel aura lieu à la salle Jeanne d’Arc avant sa fermeture définitive et en attendant l’ouverture de la Comète (ex Comédie). La salle Jeanne d’Arc qui était à l’origine du festival Paroles et Musiques en 1992… Mais pour que le festival Paroles et Musiques sorte de cette mauvaise passe, il faudrait encore vendre 1 500 places d’ici mi-juin en + des 4 500 déjà vendues. Pour cela, les organisateurs ont mis en place un Pass 2 jours au prix de 55 euros et… croient en l’amour du public stéphanois pour ce festival.

F.P.



EN SAVOIR +

*OrelSan, Boulevard des Airs, Kery James, Hubert-Félix Thiéfaine, Berywam, Radio Elvis, RK, Nazim, Zed Yun Pavarotti…

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteN le 19 mai 2019 - 09h50
C'est normal... Paroles et Musiques c'est de la testostérone à l'état pur, en parfait mimétisme avec les podiums NRJ et autres... Il est loin le temps où l'on découvrait au Magic Mirror Jeanne Cherhal en duo avec Diam's ou Bénabar en concert à la maison d'arrêt. Ce festival a vendu son âme au diable, que les femmes soient épargnées, c'est peut-être une bonne nouvelle finalement.

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 18 mai 2019 - 14h58
que dire de la programmation cette année exclusivement masculine .... rien ne vous choque ??

Signaler un abus

img_journalisteN le 16 mai 2019 - 21h14
Visiblement le transfert vers le Zénith serait aussi une subvention déguisée de la ville de Saint-Etienne qui mettrait à disposition personnel humain et moyens matériels pour alléger la dette des mélomanes transformés en mégalomanes... Il serait intéressant de savoir ce qu'en pensent les organisateurs des autres festivals stéphanois. Deux poids, deux mesures ? Où va notre argent ?

Signaler un abus