Huit idées pour les journées du patrimoine 2020 en Hte-Loire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Huit idées pour les journées du patrimoine 2020 en Hte-Loire

Date : 18/09/2020 | Mise à jour : 18/09/2020 14:44
Partager

Nombreux sont les sites qui ouvrent leurs portes le 19 et 20 septembre pour cette 37ème journée européenne du Patrimoine. Certains lieux sont mondialement connus, d’autres beaucoup moins. Mais tous acceptent de dévoiler, le temps de quelques heures, leur âme et leurs secrets enfouis sous des siècles d’histoire.

Pour connaître tous les sites altiligériens qui participent aux journées du Patrimoine, il est simple de visiter la grande toile 2.0 et visualiser les lieux et les secteurs en adéquation avec les envies de chacun. Mais pour ne pas simplement afficher une liste aussi exhaustive qu’indigeste de toutes les curiosités à découvrir, nous avons sélectionné huit sites, choisis tant par leurs côtés « incontournables » que par leurs aspects insolites ou inédits.

Voici nos huit idées sorties :

Le Donjon de Craponne

Pour la première fois, le Donjon de Craponne déverrouille ses vieille portes presque millénaires. Sous son appellation envoûtante se cache en réalité une ancienne tour-porte, construite aux XIIe et XIIIe siècles. Elle est le témoin du château qui existait jadis, malheureusement détruit en 1576. Le Donjon fut ensuite le point de passage entre le bourg et l'église avec son cimetière. Il servit de prison et fut équipé au XVIIe siècle d'une horloge, donnant l'heure sur des cadrans disposés sur chaque côté de la tour. La visite est une ascension jusqu’à son dernier étage. Attention, jeunes enfants et personnes souffrant d'une mobilité moyenne à faible ne pourront pas grimper les antiques marches du Donjon de Craponne.
RDV obligatoire au 04 71 03 31 40 craponne-tourisme@lepuyenvelay.fr

Les moulins d’Ally

Les journées du Patrimoine ne font pas forcément l’apologie que des plus anciennes pierres que le vent des siècles passés et d’aujourd’hui façonnent sans relâche. C’est aussi l’occasion de découvrir d’autres lieux, plus récents, mais tout autant brasser par les bourrasques du monde. Aussi, le plateau d’Ally, territoire des alizés à plus de mille mètres d’altitude, offre un lieu idéal pour s’interroger sur les propriétés et les exploitations éoliennes. Le vent est omniprésent dans nos usages, mais que savons-nous de lui ? Un circuit découverte et commenté de deux kilomètres est organisé entre le moulin de Pargeat et le moulin panoramique.
Pour prendre rdv, c’est au 04 71 76 77 22 et 06 51 54 43 69 visite.ally@free.fr

Toutes les curiosités :

Pour connnaitre tous les établissements, lieux et autres qui participents à cette 37ème journée du Patrimoine en Haute-Loire et ailleurs, toutes les informations sont répertoriées sur ce SITE.

Le Château de Chavaniac-Lafayette

Le Manoir des deux mondes. Rien qu’à l’évocation de son nom, l’esprit s’égare dans l’imaginaire et les contrées oniriques. Derrière ce surnom digne du titre d’un roman de J.K Rowling se cache en réalité l’incroyable Château de Chavaniac-Lafayette. La demeure natale du grand Général Lafayette dévoile gratuitement son intimité en évoquant les moments de la vie du marquis, le tout dans un décor du XVIIIe siècle. Et pour toujours plus se laisser emporter dans les entrailles de son histoire, le château s’est enrichi depuis 2012 du salon et de la grande chambre d'Adrienne de Noailles, marquise de Lafayette. Parcours muséographique avec films vidéo, visite libre ou guidée, possibilité de louer des audioguides...Assurément un beau voyage dans le temps.
Gratuit samedi 19 septembre - 10h00 à 18h00 et dimanche 20 septembre - 10h00 à 18h00 Contact : 04 71 77 50 32

La Maison de Volhac

Depuis plus de mille ans, la maison forte de Volhac dresse ses échauguettes et ses mâchicoulis sur la rive gauche de la Loire. Son objectif en ces temps sombres et perturbés ? Garder le passage du fleuve et anéantir tous les assaillants qui auraient la prétention de percer les murs de plusieurs mètres d’épaisseur. Sa destinée mouvementée reflète les grandes heures de l’histoire du Velay. Niché au cœur d’un site naturel préservé avec son parc à l’anglaise aménagé au XIXe siècle en font une demeure au charme incomparable.
Pour prendre Rdv, 06 62 45 11 01 et 04 71 08 89 18 contact@volhac.com

La Casa Dei

La Maison Dieu ou la Casa Dei. Un millier d’année sépare notre époque à sa construction initiée par Saint-Robert au Xième siècle. De nos jours, il reste une impressionnante église abbatiale gothique du XIVème siècle bâtie pour abriter la sépulture du Pape Clément VI, son tombeau en marbre ornant le chœur des moines entouré de 144 stalles en chêne sculptées, un jubé gothique flamboyant, une déroutante fresque "la danse macabre" du 15ème siècle et un somptueux buffet d'orgues du 17ème siècle. La Tour Clémentine accolée au chevet de l'église abritait le trésor de l'abbaye. La Porte du for est l'un des derniers vestiges des anciens remparts fortifiés qui enserraient le village et son abbaye. C’est une véritable odyssée à travers l’Histoire qui attendent tous les regards en cette 37ème journée du Patrimoine.
Contact au 04 71 00 01 16

Un peu d'Histoire...

Les premières Journées du patrimoine ont été lancées le 23 septembre 1984 par le ministère de la Culture français, à l'initiative du ministre Jack Lang, sous le nom de « Journée portes ouvertes dans les monuments historiques », le troisième dimanche de septembre.
À la suite du succès de ces journées, le 3 octobre 1985, Jack Lang propose d’étendre l’initiative au niveau européen. Aujourd’hui, ce sont plus d'une cinquantaine de pays dans le monde, de l’Islande à la Russie, la Turquie ou Taïwan et l’ensemble des pays européens qui y participent.

Le Cloître de la cathédrale du Puy

Puisqu’on ne peut pas parler Journée du Patrimoine en Haute-Loire sans parler de la cité mariale, le cloître de la cathédrale du Puy-en-Velay ne mérite pas le détour : il en est juste obligatoire. Cet espace du XIIème siècle était réservé aux chanoines de la cathédrale, clergé séculier. Il présente une grande diversité de chapiteaux, dont certains imagés, permettant de suivre l'évolution des styles. Sa grille du XIIe siècle est un rare exemple de ferronnerie de l'époque romane. Dans la salle capitulaire, une fresque du XIIIe siècle représente la crucifixion. La visite comprend également le musée d'art religieux situé dans le bâtiment des mâchicoulis qui a été restructuré lors de l'arrivée d'une importante collection de textiles liturgiques brodés. Le cloître est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle
Contact : 04 71 05 45 52

La forteresse de Polignac

Puissance et domination. Ombre et lumière. C’est ce qu’inspire la vue de ce donjon incroyable de 32 mètres, perché sur un plateau volcanique de Polignac de trois hectares. Du haut de ses 900 ans d’histoire, cette forteresse a résisté à maintes attaques sans jamais céder un seul pouce de son territoire ni trembler une seule fois. Autour d’elle se dressent des bâtiments résidentiels seigneuriaux construits entre le XIIème et le XVIIè siècle comme le logis seigneurial, la Vicomté, la chapelle et l’espace artisanal ainsi qu’un arsenal de défense impressionnant à l’instar des 800 mètres de remparts, des 6 portes fortifiées, du chemin de ronde et des corps de garde. Surtout, cet espace cache en son sein des mystères encore entiers comme cet antique puits de 84 mètres de profondeur dont le fond n’a toujours pas été précisément trouvé.
Contact : 04 71 04 06 04

Les ruines d’Artias

Oui, encore des vieilles pierres. Mais les cailloux plus que millénaires du Château d’Artias à Retournac ont la fâcheuse faculté d’envoyer bouler notre imagination au temps des grandes batailles moyenâgeuses et des lugubres légendes. Sur son éperon rocheux, au centre des monts Miaune, Gerbizon et Madeleine, se dressent son squelette où des êtres, parfois maléfiques, occupent encore les ruines. Comme ces lutins qui sauvèrent Julite, héritière de la maison d’Artites. Ou Blanche de Castille qui précipite encore aujourd’hui ses amants du haut de l’enceinte. Et avec de la chance, peut-être pourriez-vous rencontrer Gudite, la servante qui venait danser pour les soldats et qui périt dans l’incendie du château quand sa robe s’enflamma.
Contact : 06 07 02 99 59 Forteresse d’Artias, Le Corset, parking du château  43130 Retournac

Nicolas Defay

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteMp le 19 septembre 2020 - 18h00
Très bon article. Belle accroche pour visiter notre patrimoine riche et dense. Merci de toutes ces idées et de tous les renseignements historiques que les altiligériens ignorent souvent. Vous êtes un journaliste de qualité, monsieur Defay. Vous apportez beaucoup à zoom43. J'entends parler de vous en salle des profs...

Signaler un abus