Homme à mariées sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Homme à mariées

Date : 14/03/2012 | Mise à jour : 14/03/2012 19:14
Partager

Sylvain Estran est créateur de robes de mariées à Saint-Etienne. Son carnet de commandes est plein pour cette année.

Sylvain Estran a de jolis yeux bleu jean. Il parle calmement, avec une voix aussi douce qu'un tissu de soie. Il a 30 ans passés, mais il fait plus jeune. Dans la pièce au dessus de son atelier, plusieurs de ses robes sont exposées. Du jazz en bande-son. En sous-sol, son atelier est petit mais bien rangé. Au mur, les croquis pour ses prochaines commandes sont accrochés : des robes longues, courtes, pour répondre aux envies de ses clientes, mais "je suis un créateur, pas question de refaire une robe vue dans un magazine." Sur la penderie, plusieurs créations attendent d'être terminées, cousues et ajustées. Lyonnais d'origine, il a ouvert son atelier en 2009 à Saint-Etienne, venu pour rejoindre l'Amour. Avant, il est passé par de grandes maisons, comme Balenciaga. Mais le désir de créer, de coudre, d'assembler, date de l'enfance où "j'utilisais du scotch, parce que je n'avais pas encore le droit de toucher à la machine à coudre." Depuis, il l'a touchée. Il crée des robes de mariées délicates, mélange de chic à l'anglaise et de classe à l'américaine. Elles sont faites de plis, d'origamis de tissu, de dentelles, “surtout en ce moment”. Sylvain Estran écrit sur son site internet: "Mon but est de créer pour vous une robe unique, qui vous ressemble et qui n'existe pas encore." Elles coûtent environ 2 000 euros. Il ne prend pas plus de commandes pour 2012.

A voir dans le cadre du festival [Dé]fil en aiguille: "Le croquis, vecteur d'idées" par Sylvain Estran. A la Fnac de Saint-Étienne du 21 mars au 6 avril et à la médiathèque municipale du Chambon-Feugerolles du 23 mars au 6 avril.


Une ligne de robes de mariées

En ce moment, il travaille sur seize robes. Autant de femmes à habiller, à mettre en valeur. Le couturier est amoureux de l'image de la femmes des années 50 "où la sophistication était poussée à l'extrême". Pour un homme qui propose du sur-mesure, il n'est pas hostile au prêt-à-porter: "Je trouve ça très bien, une allure peut être si élégante avec des pièces vintage mixées à du H&M." D'ailleurs, il compte bientôt lancer une ligne de robes de mariées pour les grands magasins, afin de développer son activité : "actuellement, je me verse moins qu'un SMIC". En dehors de son atelier, il aime la photographie et la décoration, mais admet n'y consacrer que peu de temps: "je travaille 6 jours sur 7." Lorsqu'on demande à cet homme qui passe son temps à habiller les femmes pour leurs épousailles s'il est marié, il répond en haussant les sourcils: "Je ne peux pas."

S. B.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteAnonyme le 16 mars 2012 - 09h34
c'est une tres bonne idée de proposé du sur mesure. perso je ss un homme, et plutot que de prendre une robe dans un magasin qui l'aura acheter 6 fois moins cher, je pense que le jour ou je devrais me marié, j'irais chez lui. bon courage !

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 14 mars 2012 - 18h27
Sylvain fait un remarquable travail de création. Une jeune mariée comblée.

Signaler un abus