logo_zoom

Haute-Loire : une aide de 45 000 € pour lancer un projet innovant

Date : 22/01/2016 | Mise à jour : 22/01/2016 15:58
Partager

Il suffit d'avoir entre 18 et 30 ans et le projet de créer une activité en Haute-Loire pour candidater à ce nouveau concours, initié par l'association DCF (dirigeants commerciaux de France) du Puy.

"Il y a une douzaine d'années, on a lancé les olympiades force de vente", se remémore un membre de l'association DCF du Puy, "et aujourd'hui, c'est devenu un concours national".
Un succès du même accabit est donc souhaité par l'équipe ponote qui prépare ce concours depuis plus d'un an et qui a choisi d'attribuer une dotation forte pour que "le concours soit attractif" dès la première année et "que le lauréat ait toutes les cartes en main pour développer son projet", relate Frédéric Pacotte, dirigeant d'Iris Interactive.
Le concours s'adresse aux jeunes de 18 à 30 ans (DCF junior) qui ont le projet de créer une activité sur le territoire de la Haute-Loire. Si un jeune a déjà créé une entreprise, si la création est récente, il est possible de s'adapter. Si c'est un groupe d'étudiants, il faut choisir une personne qui va porter le projet.

Frédéric Pacotte, à qui s'adresse concrètement ce concours et qu'est-ce qu'on peut gagner ?



Une soirée de prestige le jeudi 7 avril

Pour participer, il suffit de remplir un dossier de candidature et être retenu parmi les trois à cinq finalistes du grand oral. Le dossier et le règlement sont téléchargeables ici. Les dossiers sont à remettre pour le 15 février, les résultats de la sélection doivent être proclamés mi-mars avant la grande soirée de finale du jeudi 7 avril.
Pour l'emporter, il faut présenter en dix minutes chrono le pitch de son projet (concept innovant, viabilité économique...) devant une assemblée d'une centaine de professionnels qui voteront, en direct, pour le meilleur projet. Cette soirée de gala réunira les professionnels autour d'un repas gastronomique dans le cadre prestigieux de l'Hôtel-Dieu.

DCF est un réseau de dirigeants commerciaux et chefs d'entreprise. Riche de 2 500 membres dans 80 associations, le réseau est présent dans 21 régions de France. L'antenne du Puy recense 45 membres.

Fusée, carburant, pilotage

L'idée est de favoriser l'entreprenariat en Haute-Loire avec cette initiative "100 % locale". En attribuant une aide de 45 000 €, le dispositif doit permettre d'accompagner le jeune entrepreneur les trois premières années. Les organisateurs ont tissé une métaphore spatiale autour du projet avec d'abord la fusée : c'est un capital d'amorçage de 15 000 € en financements participatif. Puis le carburant avec d'un côté une nouvelle aide financière de 15 000 €, une sorte de prêt à taux zéro qui peut ensuite encourager les banques à débloquer des fonds pour soutenir le projet.
Le second volet du carburant concerne un package d'équipements et services, évalué à plus de 15 000 € : comptabilité, juridique, communication, formation, coaching, assurances, équipement matériel, véhicule... Reste enfin la phase pilotage, avec un sérieux copilote grâce au solide réseau professionel de l'association DCF.

Ce concours récompense l'innovation, mais ce n'est pas le concours Lépine non plus ? Quel type d'innovations peuvent être proposées ? Est-ce forcément du high tech ?



Maxime Pitavy

 
Partager

Vous aimerez aussi

Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...