Haute-Loire : 10 millions d'euros pour la RN 102 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Haute-Loire : 10 millions d'euros pour la RN 102

Date : 07/10/2019 | Mise à jour : 08/10/2019 10:45
Partager

Les travaux du contournement d'Arvant, attendus depuis 40 ans, pourront débuter cet hiver et des études pour des créneaux de dépassement entre Brioude et le Puy sont engagées. Elles seront rendues cet automne. Pour la RN 88 Sud, il faudra attendre...

- Photo d'illustration / DR Maxime Pitavy / Archive Zoomdici.fr -

C'est chez nos confrères de La Tribune Le Progrès que Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État chargé des Transports, a annoncé avoir mobilisé, dans la programmation budgétaire pour l’année 2019, une enveloppe exceptionnelle de 9,45 millions pour une installation du chantier de raccordement de l'A75 à Brioude dès cet hiver.

L’enveloppe de 9,45 millions d’euros pour construire le viaduc de la Leuge donne le départ des travaux

Après 40 ans d'attente, Arvant va donc enfin avoir son contournement car les travaux, qui devaient débuter mi-2019, n'ont toujours pas été initiés. Malgré la promesse de la Ministre des transports Elisabeth Borne le 13 juillet 2018 lors de l'inauguration du contournement du Puy et un plan de financement bouclé (plus de 60 millions d'euros), les travaux du contournement d'Arvant sont toujours au point mort. C'est ce que déplorait le député Jean-Pierre Vigier il y a un mois.
Aujourd'hui si le parlementaire de Haute-Loire se réjouit de l’enveloppe de 9,45 millions d’euros de l'État afin de construire le viaduc de la Leuge, qui donne ainsi le départ des travaux, attendus depuis plus de 40 ans par tout un territoire, qui relieront Brioude à l’A75, le conseiller régional tient à rappeler que "rien n’aurait été possible sans la participation des collectivités territoriales" : le Département (1 992 000€), le SYDEC (Syndicat mixte de développement économique Allier Allagnon 996 000€), et surtout la Région Auvergne-Rhône-Alpes (20 000 000€). "Clairement, sans la participation de la Région, qui avait débloqué l’enveloppe dédiée à cette opération dès 2017, cette réalisation ne serait pas possible", ajoute-t-il. 

Créneaux de dépassement entre Brioude et Le Puy-en-Velay : "les études seront rendues cet automne"

La deuxième bonne nouvelle, c'est l’engagement des crédits de l'État pour les études relatives aux créneaux de dépassement entre Brioude et Le Puy-en-Velay. Une première enveloppe de 0,6 million (financée à parité entre l’État et la Région), "doit permettre de réaliser les études et premières acquisitions foncières", a expliqué le secrétaire d'État à nos confrères de La Tribune Le Progrès.
Puis viendra une seconde enveloppe, de trois millions d'euros, entièrement à la charge de la Région pour financer les travaux. "Les études seront rendues cet automne", a affirmé Jean-Baptiste Djebbari, "l’État organisera un point d’étape, pour valider l’opportunité des aménagements proposés".
Une annonce qui fait réagir le député Jean-Pierre Vigier : "maintenant, il faudra que ces études se réalisent très vite, afin que les travaux commencent le plus rapidement possible pour sécuriser et fluidifier le trafic sur la RN102". Et l'élu Les Républicains (LR) d'insister pour la deuxième enveloppe : "si la Région a proposé une participation de trois millions d’euros afin de financer les travaux, l’État doit également apporter une participation financière."

Pour la RN 88 Sud, il faudra attendre...

Du côté de la RN 88, en revanche, le député de Haute-Loire est moins optimiste : "les études concernant le contournement des Baraques ne sauraient commencer en 2022, comme l’évoque le secrétaire d’Etat". Pour Jean-Pierre Vigier, il faut qu'elles commencent dès 2020 pour lancer les travaux au plus vite : "la traversée est aujourd’hui très dangereuse, et la finalisation du contournement du Puy-en-Velay est incomplète sans la réalisation du contournement des Baraques".
Idem pour lancer des études dès 2020 pour le giratoire à l’entrée de Pradelles au sud de la RN88 : il veut voir les travaux lancer dès l'année prochaine. Problème : ces chantiers ne bénéficient d’aucune inscription au contrat de plan État-Région (CPER). Les études seront donc prises en compte dans l’élaboration du prochain CPER, soit à l’horizon 2022.


- Photo d'illustration / DR Maxime Pitavy / Archive Zoomdici.fr - 



Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteJG le 8 octobre 2019 - 14h38
Quand BARROT puis WAUQUIEZ étaient maîtres de la Haute-Loire, et ministres aux manettes de l'Etat, ils ont mis le paquet sur leur circonscription, la 88 nord, les liaisons vers Yssingeaux, le contournement du Puy... Il n'y a eu que des miettes pour la 102 qui ne les 'intéressait pas. Rappelons aussi le renvoi par WAUQUIEZ des camions du Puy sur la 102 au risque d'accidents Les VIGIER et autres sbires de WAUQUIEZ qui gémissent n'ont qu'à s'en prendre à eux mêmes

Signaler un abus

img_journalisteM le 7 octobre 2019 - 20h01
VIGIER devrait être content ce que ses amis n'ont pas fait en 40 ans Macron le fait après 2 ans. VIGIER veut tout tout de suite quand aux ides régionales qu'on fait ses copains d'avant (PRORIOL GISCARD) aux manettes d'alors on avait moins d'exigences envers eux non ?

Signaler un abus