Grève du 5 décembre : et si on faisait du covoiturage ? sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Grève du 5 décembre : et si on faisait du covoiturage ?

Date : 02/12/2019
Partager

Mov’Ici, la plateforme de covoiturage lancée par la Région Auvergne Rhône-Alpes, est une solution alternative pour faciliter les déplacements, notamment en période de grève dans les transports en commun.

Mov’Ici met en lien plus de 100 000 covoitureurs, avec paiement en ligne, sans leur faire porter de frais de mise en relation. Elle fournit également des justificatifs des trajets effectués en covoiturage. Une option ?à privilégier dans la perspective de situations difficiles dans les transports.

Quels avantages pour les employeurs ?

Chaque employeur peut demander la création d’une communauté. Celle-ci permet d’effectuer des trajets de covoiturage avec des personnes partageant les mêmes intérêts : entreprises, zones d’activités, campus, université, collectivités… Chaque communauté dispose de statistiques et de supports de communication personnalisables. Les communautés sont gratuites et sont créées pour une durée d’un an renouvelable. En contrepartie, chaque communauté doit disposer d’un référent et doit s’engager, dans le cadre d’une charte, à effectuer des animations régulières et à promouvoir la pratique du covoiturage. En juin 2019, Mov’Ici comptait 138 communautés de covoitureurs actives.

L’application Mov’Ici est disponible sur l’App Store pour les Iphones et sur Google Play pour les autres smartphones.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteAnonyme le 4 décembre 2019 - 11h42
Pour "anonyme le 3 décembre 2019 - 19h37": Excellent!

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 3 décembre 2019 - 20h49
Mov'Ici, pour l'avoir utilisé, est une très bonne plateforme même si trop peu de monde l'utilise pour être véritablement fiable. L'avantage est qu'elle coûte moins cher que BLABLACAR car elle ne prends pas de commission.

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 3 décembre 2019 - 19h37
Certes, mais les 2 protagonistes de la photo sont 2 représentants de la start-up nation si chère à la #Team_Macron: la femme est chargée de e-reputation sur une plateforme de B to B spécialisée dans le commerce de quinoa équitable, alors que le noir est un Nigérian sans papier qui bosse pour Uber Eats pour grapiller quelques euros (le vélo est dans le coffre ). Bienveillante, elle l'a pris en stop pour le déposer en ville, mais en fait, fidèle à Castaner, elle l'emmène au commissariat

Signaler un abus