Grève aux urgences du CHU de Saint-Étienne : Gaël Perdriau interpelle de nouveau la ministre sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Grève aux urgences du CHU de Saint-Étienne : Gaël Perdriau interpelle de nouveau la ministre

Date : 02/08/2019
Partager

Le service des urgences pour adultes du CHU de Saint-Étienne est en grève depuis le mois de juin. Ayant rejoint un mouvement national, les professionnels de la santé dénoncent un manque de moyens humains et matériels face à des demandes de plus en plus nombreuses.

Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne, président de Saint-Étienne Métropole et président du Conseil de surveillance du CHU de Saint-Étienne s'adresse, en ce début du mois d'août, une nouvelle fois à la ministre de la santé, Agnès Buzyn, et lui demande d'apporter des réponses concrètes aux demandes des agents. Lors d’un précédent courrier à la ministre, à ce jour sans réponse, Gaël Perdriau avait fait part du soutien du conseil municipal de Saint-Etienne aux demandes du personnel gréviste des urgences du CHU stéphanois par l’adoption d’un vœu adopté à l’unanimité le 1er Juillet dernier. Selon Gaël Perdriau: « Le gouvernement se doit d’apporter rapidement des réponses concrètes aux demandes des agents qui, avec moins de moyens humains et financiers, doivent faire face à un nombre croissant de patients. Il faut prendre la pleine mesure de la nécessité d’optimiser rapidement les modalités de l’organisation des urgences médicale en France, dans toute sa globalité, que ce soit de l’amont de la prise en charge jusqu’à l’aval. Il est nécessaire que l’Etat prenne la pleine conscience de cette problématique en allouant un budget suffisant aux urgences ».

Concernant la situation du CHU de Saint-Etienne, le maire interpelle également dans son courrier la ministre de la Santé sur l’attente de sa confirmation de personnel supplémentaire et de 30 postes d’internes supplémentaires comme demandé par le directeur de l’ARS. Il sollicite également son soutien pour la création de deux maisons médicales dont le projet a été voté à l’unanimité par le Conseil de surveillance du CHU de Saint-Etienne.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire