Gilets jaunes: une consultation citoyenne à l'Hôtel de ville de Saint-Etienne sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Gilets jaunes: une consultation citoyenne à l'Hôtel de ville de Saint-Etienne

Date : 06/12/2018 | Mise à jour : 06/12/2018 07:56
Partager

Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole a pris la décision d'ouvrir dès lundi prochain, une consultation citoyenne sous la forme de "cahiers de doléances" afin que chacun puisse s'exprimer. L'ensemble des vœux et demandes formulés fera l'objet d'un registre qui sera porté au président de la République et au gouvernement.

"Le mouvement des gilets jaunes n'est que la suite logique et le miroir du "système Macron" ", écrit Gaël Perdriau. "Les maires restent capables de se mobiliser pour trouver des solutions. Eux, les fantassins de la République, sont les seuls, ancrés dans les préoccupations quotidiennes de leurs administrés, à être en capacité d'entendre ce cri de désespoir, de renouer le dialogue et de rétablir le lien avec les Français. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé d'ouvrir une consultation qui prendra la forme de "cahiers de doléances" afin de donner la possibilité à nos concitoyens de s'exprimer librement. "Cahiers de doléances" qui seront ensuite portés au président pour qu'il fasse, enfin le nécessaire, pour répondre aux attentes légitimes des Français", précise le maire de Saint-Etienne. 

Informations pratiques

les registres seront à la disposition du public, à partir de lundi 10 décembre dans le hall d'accueil de la mairie au 1er étage de l'Hôtel de ville de Saint-Etienne. Du lundi au jeudi de 8h45 à 17h00 et le vendredi de 8h45 à 16h30, le samedi de 9h00 à midi, jusqu'au samedi 22 décembre. Tél : 04 77 48 77 48

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteC le 6 décembre 2018 - 07h46
Je vois que nos chers élus, nationaux ou locaux, continuent avec fierté de verser dans le populisme le plus cynique; les vrais démocrates sauront s'en souvenir au cours des prochains scrutins...

Signaler un abus