Fusion des universités de Saint-Etienne et Lyon : Gaël Perdriau refuse le projet "en l’état" sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Fusion des universités de Saint-Etienne et Lyon : Gaël Perdriau refuse le projet "en l’état"

Date : 06/12/2019 | Mise à jour : 08/12/2019 11:13
Partager

Le 16 décembre prochain aura lieu un conseil d'administration de l’université Jean Monnet pour entériner les statuts de la future structure qui chapotera la fusion des universités Lyon I et Lyon III ainsi que de l'Ecole Normale Supérieure de Lyon et l’université de Saint-Etienne. Une fusion qui permettra à cet ensemble de répondre aux critères IDEX, pour devenir l’une des meilleures universités de rang mondial. Mais ce projet pourrait desservir l’université stéphanoise.

Le président de Saint-Etienne Métropole et maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, refuse "en l’état" le projet IDEX de fusion des universités de Lyon et Saint-Etienne. Ce dernier a envoyé un courrier aux deux dirigeants des campus lyonnais et stéphanois, respectivement Khaled Bouabdallah et Michèle Cottier.

Saint-Etienne ne conserverait que le 1er cycle !


Le document d’orientation stratégique, qui a servi de base pour la rédaction des statuts, prévoit en particulier en son livre 1 que « l‘organisation en campus à Saint-Etienne permet de prendre en compte les spécificités du territoire de Saint-Etienne et notamment (…) la contribution majeure des formations de niveau master et des forces de recherche bien identifiées au développement économique local », rappelle Gaël Perdriau, Or, le projet de statuts ne fait qu’indiquer, en son article 24, que « l’ensemble des pôles de formation et de recherche et l’école universitaire de premier cycle se déploient sur le campus ». Les formations conduisant à l'obtention d'un Master ou d'un Doctorat étant essentielles pour l'avenir économique et l’attractivité d'un territoire, tout comme pour assurer une égalité d’accès pour tous à ces diplômes, Gaël Perdriau fait la demande "de mentionner très clairement, dans le chapitre spécifique des statuts consacré à Saint-Etienne, l'engagement de préserver cette offre d'enseignement supérieur ainsi que les liens qu'elle a tissés, au fil du temps, avec les acteurs socio-économiques locaux des secteurs privé et public".

La nouvelle université ne s'appellera plus Saint-Etienne !

La nouvelle identité universitaire s'appellera Lyon. Adieu Saint-Etienne qui sera un simple campus de l'université de Lyon. Là aussi, le maire de Saint-Etienne exige que la "future entité doit clairement faire apparaître les deux villes qui s’inscrivent dans le projet. A l'heure où nous souhaitons construire, avec M. David Kimelfeld, autant de ponts que nécessaires entre nos deux métropoles, au sein du vaste Pôle Métropolitain, l'absence de toute référence à la ville de "Saint-Etienne" me semble être un très mauvais signal délivré à l'ensemble des partenaires extérieurs de notre aire métropolitaine".

L'opposition dénonce "le double discours de Gaël Perdriau"

Les élus rappellent que "le candidat-maire déclarait pourtant lors de la réunion du Conseil métropolitain du 7 février 2019, à Villars : "Il est important de ne pas rater les opportunités, de ne pas rater le train. [...] Le principal risque, c'est de ne rien faire. [...] Ce projet a été véritablement construit ; il a été partagé avec les élus de l'agglomération. L'ensemble des élus du grands bassin [...] de Saint-Etienne et de Lyon, soutiennent ce projet et y croient." Aux élus qui s'étaient alors émus de la possible disparition, à plus ou moins long terme, des formations de grade Mastère et Doctorat à Saint-Etienne, Gaël Pedriau répondait alors que "la peur est très mauvaise conseillère"." Les élus Nouvelle Gauche et Communistes ont déposé un vœu "pour ne pas approuver les statuts de l'Université-Cible actuels" lors des débats du conseil municipal de ce lundi 8 décembre.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteAnonyme le 9 décembre 2019 - 09h45
Encore une preuve de l'accaparement de Lyon sur St-Etienne ! Quand je vois l'appellation de la CCI Lyon métropole à St-Etienne, L'EM Lyon qui nous afflige d'un bachelor de qualité moindre Sans parler des wagons de cas soc' que les lyonnais nous envoient vu les prix bas des loyers à Sainté... pas besoin d'avoir fait l'ENA ! les lyonnais sont vraiment des raclures. Et toujours rien au niveau infrastructures routières et ferroviaires : on a compris !

Signaler un abus

img_journalisteAnonyme le 6 décembre 2019 - 19h56
Que de mauvaise foi et surtout quel opportuniste !!! Si l'opposition n'avait pas manifesté ouvertement contre ce projet, Monsieur le maire n'aurait rien dit !! On voit ici toute les limites de sa gestion !!

Signaler un abus