Foot : Le Puy n'y arrive plus sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Foot : Le Puy n'y arrive plus

Date : 09/03/2019 | Mise à jour : 11/03/2019 14:29
Partager

Réduits à 10 dans la dernière demi heure, les Vellaves ont failli renverser la vapeur mais doivent (encore) se contenter du partage des points, face à Trelissac (1-1). Ce samedi 9 mars 2019, l'arbitre est sorti sous les huées du stade Massot, qui peut encore croire en la montée mais qui va devoir vite reprendre goût à la victoire.

Reprendre goût à la victoire. Ça va être la priorité des ciel et blanc dans les semaines à venir s'ils veulent encore espérer accéder au championnat de National 1 au terme de la saison.
Sur la série des six derniers matchs, on ne compte qu'une maigre victoire, deux défaites et trois nuls, soit six points pris sur les 18 possibles.

Blois, qui semble être le principal adversaire à la montée en N1, se rendra à Massot lors de la dernière journée

Petit lot de consolation quand même pour Le Puy foot puisque Sète s'est contenté du nul également à Bergerac et se trouve toujours à quatre longueurs des ciel et blanc.
Si le coach ponot Roland Vieira assure que de nombreuses équipes peuvent encore se mêler à la course à la montée, Blois, qui compte trois unités de plus que Le Puy, semble être le principal adversaire des Ponots pour l'accession à la N1, alors que le sprint final est lancé (il reste maintenant neuf matchs).
Le samedi 25 mai, Le Puy recevra justement Blois au stade Massot pour le compte de la dernière journée.

Zoomdici : Roland Vieira, qu'est-ce qu'on retient au terme d'une partie comme celle-ci, où les joueurs ont beaucoup donné sans être récompensés ? On a le sentiment que depuis janvier, la machine est un peu enrayée non ?



Une balle dans le pied

Quant au match de ce samedi soir, la déception est le sentiment qui domine puisque les joueurs de Roland Vieira se sont tirés une balle dans le pied en offrant un but aux visiteurs d'entrée de jeu (3ème minute), sur une erreur de relance conclue d'une superbe frappe à l'entrée de la surface. 
Difficile ensuite de déstabiliser Trelissac, qui était venu pour défendre et qui demeure bien regroupé dans sa moitié de terrain. Du retour des vestiaires, vers la 55ème minute, c'est l'attaquant Tony Patrao qui remet les pendules à l'heure.

Même à dix, Le Puy se créé de nombreuses actions de but

À une vingtaine de minutes du terme de la partie, un visiteur part au but, le défenseur Romain Elie revient sur lui averc un tacle engagé mais qui semble propre, ce qui n'est pas du goût de l'arbitre qui sort un carton rouge immédiat.
Même à dix, Le Puy arrive à mettre en danger son adversaire en se créant plusieurs situations chaudes dans la surface adverse, dont une dernière reprise de volée de Patrao sorti par le portier. Puis une poignée de secondes plus tard, l'avant-centre arme à nouveau mais cette-fois les défenseurs se jettent sur lui et contrent le ballon, qui va mourir en touche. L'arbitre siffle le coup de sifflet final et immédiatement, il est pris à partie par plusieurs joueurs et supporters. Il sortira sous les huées et les insultes du public ponot, qui le juge responsable de la contre performance du soir.

"Il y a des erreurs d'arbitrage, ça arrive dans le football"

Ce n'est pas tout à fait le cas du coach Roland Vieira, qui préfère tempérer au terme de la partie : "il y a des erreurs d'arbitrage, ça arrive dans le football. Là c'en est une énorme puisqu'il sort un carton rouge direct alors que je pense qu'il n'y a même pas faute mais on dit toujours que sur l'ensemble d'une saison, ça s'équilibre alors j'espère qu'il y en aura aussi pour nous d'ici la fin de saison. Il faut rester concentré sur notre jeu. Là c'est dur, mais on avait quand même tout un scenario pour perdre ce match et on ramène le nul donc il ne faut pas non plus s'arrêter à l'arbitrage".

Au coup de sifflet final, les joueurs étaient abattus.



Il ne reste désormais plus que neuf matchs pour encore espérer monter en N1. Dans quel état d'esprit faut-il aborder ce sprint final ?




Samedi prochain, le 16 mars, Le Puy ira à Bergerac (12ème) à 18h.

Maxime Pitavy




> Voir le classement provisoire









 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...