Fonctionnement en demi groupe au lycée d'Yssingeaux sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Fonctionnement en demi groupe au lycée d'Yssingeaux

Date : 12/11/2020 | Mise à jour : 12/11/2020 14:28
Partager

Alors que quatre syndicats de l'enseignement appelaient à la grève ce mardi pour dénoncer les conditions d'enseignement et un protocole sanitaire parfois peu, voire pas renforcé, des établissements ont déjà pris les devants (en attendant les annonces de Jean Castex ce jeudi soir). Exemple au lycée George Sand d'Yssingeaux.

Depuis cette semaine, le lycée George Sand d'Yssingeaux a fait le choix de mettre les classes en demi groupe : en effet, la direction a entendu la crainte des familles comme des enseignants face au nombre de cas grandissant de Covid 19.
Chaque demi-groupe vient une semaine sur deux en présentiel, et suit ses cours le reste du temps en distanciel (groupe 1 vient les semaines paires, groupe 2 les semaines impaires).

Diminution des effectifs et distanciation sociale plus élevée entre les élèves

Cette solution, en place jusqu'aux vacances de Noël, permet une diminution des effectifs et une distanciation sociale plus élevée entre les élèves, à la cantine comme en classe.  "Les outils "ENT Pronote" permettent de maintenir les objectifs pédagogiques aussi bien à distance qu'en présentiel", assure la direction de l'établissement.
Cependant, les emplois du temps de certains élèves ont du être adaptés : les jeunes éprouvant des difficultés pour le travail à distance, avec des difficultés de connexion ou encore les élèves ayant un AESH (aide scolaire) se sont vu proposés de venir chaque semaine : il s'agit parfois d'une étude au cas par cas.

Les 4ème et les 3ème sont eux tous maintenus en classe entière. Dans la mesure du possible, le lycée maintient les activités périscolaires si celles ci sont compatibles avec les mesures sanitaires. "Le bien être et le bien apprendre sont nos priorités", conclut la direction de l'établissement.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire