Fête des opposants à l’A45 à Mornant le 18 septembre sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Fête des opposants à l’A45 à Mornant le 18 septembre

Date : 11/09/2016
Partager

Le financement de la construction de l'autoroute à péage A 45 a été voté par les collectivités territoriales. Il sera à la charge du contribuable à plus de 50%. Cependant la résistance de citoyens, de paysans, d’élus continue et s’organise.

"Contre ce gaspillage d'argent public et la destruction de terres agricoles, pour le climat et des territoires en transition, une coordination des opposants, organisent une fête contre l'A45 le dimanche 18 septembre de 11 h à 18 h sur la ferme du Mornantais (Mornant, Rhône), une ferme directement menacée par le tracé de la nouvelle autoroute", expliquent un communiqué largement relayé sur le net. "Des paysans sur leurs tracteurs et des opposants à vélos, au départ de la Talaudière (8h) et de Brignais (9h), démontreront, par la déambulation manifestive de ces deux tracto-vélos, que la mobilisation contre l’A45 ne faiblit pas".

A Mornant, des personnalités issues des mouvements d’oppositions aux grands projets de Notre Dame des Landes et du barrage de Sivens seront présents en plus des animations musicales et théâtrales et d'un casse-croûte paysan.

Le 18 Septembre, un cortège de cyclistes, de tracteurs et de voitures, rejoindra Mornant (69) pour la Fête des opposants à l’A45 au départ de la Loire.

Itinéraire et horaires:
• La Talaudière, mairie: 8h
• Gare de Saint-Chaomond : 8h30
• Gare de Rive de Gier : 9h

EN SAVOIR +

Les élus du Front National d'Auvergne Rhône-Alpes restent opposés à l'A45


Dans un communiqué, les élus frontistes s'interrogent: "Le nouveau pont sur le Rhône, absolument nécessaire pour l’A45, n’est ni chiffré, ni intégré à la concession, qui va payer ?" et de marteler que "rien n’est fait pour faciliter l’accès de l’A45 à la ville de Lyon et la métropole [...] L’A45 ne va pas régler les bouchons de l’ensemble de la métropole lyonnaise. Elle va au contraire les augmenter en rajoutant des voitures aux usagers actuels du TER. Les pertes agricoles générées par la perte de 500 hectares n’ont pas été estimées mais elles l’ont été en 1935 avec le projet d’Autostrade Lyon-St Etienne ! Le projet s’assoit sur le Grenelle de l’environnement de 2007, qui avait l’engagement de ne pas doubler les autoroutes existantes..." Des élus qui dénoncent également qu'aucune étude "n’a été entreprise avec la SNCF pour augmenter la capacité de la ligne actuelle (train à deux étages, allongement des quais pour avoir des trains plus longs, amélioration du cadencement par augmentation de la puissance électrique délivrée)".

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteV le 11 septembre 2016 - 11h56
par contre cela a dérangé personne que les élus et la région subventionne les infrastructures et a exproprié pour le projet d'un seul megalo ! je parle du grand stade de lyon. ce meme megalo n'a aucun scrupule a revendre cette infrastructure a des fonds prive dans le but de faire des bénéfice . La nous parlons d'un projet d'ordre public.

Signaler un abus