Festival des Arts Burlesques 2018 : place au renouveau ! sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Festival des Arts Burlesques 2018 : place au renouveau !

Date : 24/11/2017 | Mise à jour : 24/11/2017 18:59
Partager

6 mois après l'incendie du Nouveau Théâtre Beaulieu, lieu emblématique du festival des Arts Burlesques, l'équipe tente de tourner la page et présente comme prévu la 15ème édition du festival. Pas question pour l’association "Beaulieu spectacle vivant" de céder face aux pressions. The show must go on.

L'édition 2018 du festival des Arts Burlesques, du 15 au 24 février, sera clairement l'édition du renouveau. A commencer par l'affiche de l'événement dessinée par un designer Stéphanois, Gaël Barnabe. Le jeune homme a souhaité faire un clin d'oeil au Nouveau Théâtre Beaulieu et à l'association "Beaulieu Spectacle Vivant", qui chapeaute depuis 1 ans l'organisation du festival. "On sent par la présence de ce phénix qui sort d'un nez rouge, à la fois l'aspect burlesque des choses et à la fois cette envie de renouveau, de se tourner vers l'avenir avec de la légèreté, explique le designer. On ne voulait surtout pas évoquer à nouveau les événements compliqués".

De la fraicheur à l'affiche


Côté programmation, place aux jeunes cette année ! Avec par exemple : Camille Loullouche, Artus ou encore Haroun, au centre des congrès. Les Stéphanois également sont à l'honneur pour l'ouverture du festival à la salle Jeanne d'Arc : Mathieu Schalk, Sanaka, Quentin Jaffrès... Enfin, pour la soirée de clôture le 24 février, le centre des congrès accueille Nora Hamzawi, qui intervient régulièrement dans l'émission Quotidien de Yann Barthès.

Un Comité de soutien pour la reconstruction du NTB

Emus par le sort du théâtre de la MJC de Beaulieu, des Stéphanois souhaitent créé une association pour soutenir la reconstruction du site culturel. L'Assemblée Générale constitutive se tiendra le 2 décembre au centre social de Beaulieu. Vous êtes invités à y participer !


Le théâtre de Tréfilerie prend le relais du NTB

L'incendie criminel du 17 juin dernier a marqué à jamais les esprits des membres du NTB. Pour le festival il a fallu s'adapter car une partie de la programmation est chaque année jouée au théâtre de la MJC de Beaulieu. Les spectacles seront alors délocalisés au théâtre de l'université Jean Monnet, à Tréfilerie. L'essentiel pour le NTB c'est le maintien du Festival des Arts Burlesques qui a attiré en 2016, 13 000 personnes. "Le festival rayonne au delà de Saint-Etienne, affirme Farid Bouabdellah, le directeur du NTB. Il a une histoire particulière liée au quartier Beaulieu, et il continuera à l'être !".
A.C.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...