Expo Joan Miró : 40 000 visiteurs attendus à Brioude sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Expo Joan Miró : 40 000 visiteurs attendus à Brioude

Date : 18/06/2019 | Mise à jour : 07/10/2019 09:06
Partager

Après le succès rencontré par l'exposition "Chagall, du coq à l'âne" l'année dernière, le Doyenné de Brioude accueillera pour cette deuxième saison un autre artiste majeur du XXe siècle, Joan Miró.

Après l'expo Chagall (qui a attiré 40 000 visiteurs l'an dernier), Brioude propose une expo Miró au Doyenné du 22 juin au 6 octobre 2019. Cette-fois, la climatisation est installée dans ce bâtiment du XIe et XIIe siècle.

Jean-Louis Prat, commissaire d'exposition et ancien directeur de la fondation Maeght, sera une nouvelle fois aux commandes de cet événement exceptionnel. A Paris, il a orchestré la rétrospective Miró qui s'est terminée début février. Pour Brioude, Jean-Louis Prat a choisi une thématique propice au bel écrin qu'est le Doyenné restauré : la poésie. Si Chagall nous avait conquis avec son bestiaire, Miró nous emmènera sur des chemins entre ciel et terre, parsemés d'oiseaux, d'insectes étranges et de couleurs vives. Un univers unique et onirique.

L’Hôtel du Doyenné est un bâtiment historique des XI et XIIe siècles abritant un remarquable plafond peint du XIIIème siècle classé Monument Historique et parmi les plus beaux et complets des décors armoriés de son époque avec plus de 400 blasons. Aménagé en espace d’art moderne et contemporain, il accueille désormais des expositions haut de gamme.

A ses débuts, Miró fut proche du fauvisme et du cubisme, il est aussi un court moment séduit par le courant surréaliste, mais l'artiste est résolument libre et part en quête de son propre style. C'est en passant par une phase détailliste, dont l'œuvre emblématique est La Ferme (1921-1922), que Miró va entamer sa recherche d'un nouveau langage où la poésie jouera un rôle clef. A son arrivée à Paris dans les années 1920, il rencontre des poètes et auteurs qui auront une influence déterminante sur son œuvre. Parmi eux, Antonin Artaud, René Char, Paul Eluard, Max Jacob, Michel Leiris, Jacques Prévert, Pierre Reverdy, Armand Salacrou, Tristan Tzara... C'est à cette période qu'il propose ses premières peintures-poèmes.

Miró est l'artiste des liaisons entre ciel et terre, entre rêve et réalité, entre passé et présent mais aussi entre les couleurs et entre différents matériaux. Cette exposition sera l'occasion de découvrir un large éventail de son œuvre protéiforme, des peintures, des céramiques, de la sculpture, des estampes et de grands livres illustrés.

L'exposition a démarré par des œuvres du milieu des années 1920.

> Autre événement à Brioude, la 9ème Biennale d’Aquarelle (13-27 juillet 2019, 50 artistes) dans 12 lieux de la ville.

Tant qu’à se rendre à Brioude...

... pour découvrir l'exposition Joan Miró à l'Hôtel du Doyenné, autant profiter de ses autres atouts touristiques !   

Basilique Saint-Julien : plus grande église romane d’Auvergne construite aux XI et XIIe siècles sur le tombeau de Saint-Julien, classée Monument Historique en 1957, trois étoiles au Guide Vert depuis 2017 suite à la création de 37 vitraux contemporains et la valorisation de toutes les parties extérieures de l’édifice.

Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine : espace muséographique ludique et didactique dédié aux peintures murales du Haut-Allier, trésors artistiques et vestiges historiques du territoire. Le dernier étage du bâtiment offre un point de vue panoramique unique sur le chevet de la Basilique Saint-Julien.

Maison de Mandrin : galerie d’art municipale qui propose des expositions pluri-artistiques gratuites tout au long de l’année. Elle est implantée dans une bâtisse de caractère du Moyen-Âge, visitée par le célèbre contrebandier en 1754. Sa façade à pans de bois et sa voûte gothique lui valent une inscription Monument Historique.

Hôtel de la Dentelle : grand espace d’exposition, centre de formation et atelier de confection qui, entre tradition et modernité (créations contemporaines pour la haute couture) et grâce à plusieurs Meilleures Ouvrières de France, fait vivre et renouvelle un savoir-faire emblématique de la Haute-Loire. Il est implanté dans un hôtel particulier rénové des XV et XVIIIe siècles inscrit Monument Historique. www.hoteldeladentelle.com.

Maison du Saumon et de la Rivière : cet équipement de loisir à vocation pédagogique comprend un musée retraçant la glorieuse histoire du saumon à Brioude et qui lui a valu d’en être la capitale au siècle dernier, des aquariums pour un total de 800 poissons et de 35 espèces de la rivière Allier à découvrir et un laboratoire pour jouer les biologistes en herbe. www.aquariummaisondusaumon.com

Et faire un tour à vélo !

Parallèlement aux épreuves d’envergure accueillies depuis 2007, un travail de fond est aussi accompli pour promouvoir et favoriser la pratique du cyclisme sur une terre de reliefs et de grands espaces qui s’y prête tout particulièrement.

Différents aménagements viennent ainsi de voir le jour dont les emblématiques circuits Romain Bardet, du nom de l’enfant du pays. Au nombre de 6, tous au départ de Brioude, de difficultés et longueurs variables (de 17 à 121 kilomètres), ils épousent, au fil de paysages préservés et sauvages (des Gorges de l’Allier aux Monts du Livradois-Forez), les routes d’entraînement d’hier et d’aujourd’hui du leader d’AG2R La Mondiale.

Territoire de pleine nature, le Brivadois est aussi tout désigné pour la pratique du VTT. Quatorze parcours y ont été ainsi tracés et balisés. L’un d’entre eux fait directement référence à un autre champion local : Amaury Pierron, vainqueur de la Coupe du Monde 2018 de VTT de descente.

Enfin et alors que d’autres projets d’équipements sont en cours (voie verte le long de l’Allier, pistes cyclables…), une section cyclisme, la première en Haute-Loire, a ouvert à la rentrée 2018 au collège public (Lafayette) de Brioude. Appelée à se déployer dans les années futures jusqu’au lycée, elle est parrainée par un ancien de l’établissement : l’inévitable… Romain Bardet.

> Lire aussi : Exposition Chagall à Brioude : le succès de la saison (02/10/2018)





 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...